teamspeak server Hosting by TeamSpeak3.com

2017























2016
































2015































2014





























2013

























2012


















2011











2010






































































































Vendredi 15 novembre 2013  
 
G-Star 2013 - WolfKnights Online illustre son gameplay et s'annonce en anglais

À l'occasion du G-Star 2013, l'atypique WolfKnights Online dévoile longuement, en vidéo, un gameplay hybride mêlant MMO et MOBA. Dans la foulée, les inscriptions à la bêta internationale ouvre sur le site officiel.

Le G-Star 2013 se tient actuellement en Corée du Sud, à Busan, et les principaux acteurs locaux en profitent pour détailler leur catalogue. Dans le lot, WolfKnights Online suscite une certaine curiosité, ne serait-ce que par son gameplay atypique.

Le jeu se revendique en effet comme un MMORPG, mais entend s'exonérer de toutes composantes (trop) rébarbatives : le jeu supprime donc les phases de leveling et se focalise uniquement sur des sessions de jeu intenses, PvE et PvP, immédiatement accessibles - le jeu s'articule autour de « saisons », c'est-à-dire des parties de deux heures environ au cours desquelles les factions de joueurs se lancent à l'assaut d'objectifs dans de vastes champs de batailles (selon le développeur, le jeu est conçu pour les joueurs qui apprécient le PvP mais n'ont pas le temps d'accumuler les niveaux).

Un gameplay « en temps limité » donc. Certains y voient un mécanisme incompatible avec la notion de MMO. Mais pour le développeur IMC Games, il permet au contraire plus de libertés : chaque affrontement peut ainsi être l'occasion de débloquer des pouvoirs ou un équipement exceptionnels, impossible à équilibrer dans un MMO traditionnel, mais trouvant leur place dans les parties temporaires de WolfKnights Online (puisque le gameplay est « remis à zéro » à chaque affrontement).

Et pour mieux appréhender ce gameplay hybride et atypique mêlant MOBA et MMO, IMC Games profite du G-Star 2013 pour livrer un premier extrait brut du jeu et du déroulement d'une « saison » (ici dans un champ de bataille tripartite permettant donc à trois factions de s'affronter et qui seront confrontées à un même boss d'envergure au coeur de la carte).



Dans la foulée, le développeur profite aussi du salon coréen pour lancer la version anglophone de son site officiel (via un bouton « english version » en haut à droite du site). De quoi mieux appréhender le détail du gameplay du jeu, mais aussi s'inscrire la « bêta internationale » de WolfKnights Online, qui affiche donc ici des ambitions hors des frontières de l'Asie.

 


Mardi 5 novembre 2013  
 
WolfKnights Online précise son système de saisons

À mi-chemin entre le MOBA et le MMO, Wolfknights Online embarque le joueur dans des affrontements tri-factions de grande envergure, mais organisés ponctuellement et sans phase de leveling.

Hier, le studio coréen IMC Games lançait le site officiel de WolfKnights Online en prévision du lancement prochain d'un alpha-test. Et si le jeu est présenté comme un vrai MMORPG, il intrigue par sa forme articulée autour de « saisons temporaires ». Le gameplay du jeu se précise aujourd'hui et on découvre un mécanisme qui s'inspire manifestement des MOBA.

Selon le développeur, le gameplay de WolfKnights Online s'articule autour de tournois successifs opposant trois factions jouables et auxquels le joueur peut participer pour accumuler des récompenses et débloquer du contenu. Après avoir rejoint l'une des trois factions, le joueur dispose d'un compte pouvant réunir plusieurs personnages (des héros aux capacités propres, selon leur classe parmi les cinq disponibles) qu'il faudra faire progresser et personnaliser. Pour ce faire, le joueur devra donc rejoindre des « saisons », sortes de grandes batailles affichant chacune un objectif précis et opposant les factions jouables mais aussi des cohortes de monstres et autres bosses, afin d'obtenir des récompenses. Au gré des victoires et défaites, les personnages pourront ainsi acquérir de l'équipement ou de nouvelles compétences, voire débloquer de nouveaux personnages, participer à des événements de guildes ou accéder à des « saisons » spéciales ou de plus haut niveau.

Le jeu s'articule donc autour de matchs successifs, sur le modèle des MOBA mais proposant des parties de bien plus grande envergure, pouvant durer plusieurs heures et réunissant des centaines de joueurs. Un projet hybride, donc, entre jeu d'action, de stratégie et MMO qui entend se focaliser sur les mécaniques de sièges de forteresse (au sens large et très populaires en Corée), tout en s'exonérant des phases de progression (leveling) propres aux MMO traditionnels.

On sera sans doute curieux de découvrir le jeu plus concrètement et si les joueurs répondent présents. D'ici là, les inscriptions aux premières phases de tests sont ouvertes sur le site officiel coréen.

 


Lundi 4 novembre 2013  
 
WolfKnights lance son site officiel et prépare son alpha

Fort d'un contenu laissant la part belle à l'action et manifestement articulé autour de saisons temporaires durant lesquelles il faudra remplir des objectifs précis, WolfKnights Online ouvre son site officiel et recrute des testeurs.

Dévoilé discrètement en mai dernier au travers d'images plutôt impressionnantes publiées sur une simple page Facebook, WolfKnights Online suscite une certaine curiosité, au moins en Corée. Signé par Kim Hakkyu, le papa de Ragnarok Online ou de Granado Espada, le jeu se veut un vrai « MMORPG » mais mise d'abord sur l'action et s'articule manifestement autour de « saisons » de jeu à durée limitée.

Le concept de WolfKnights Online reste encore relativement nébuleux, mais si l'on en croit le développeur, le jeu devrait réunir quotidiennement 100 à 200 joueurs au coeur de vastes champs de batailles accueillant des affrontements de grande envergure tant PvP (entre joueurs) que PvE (avec des bosses pimentant les batailles de joueurs), le tout agrémenté de troupes de PNJ et d'objectifs stratégiques à atteindre en temps limité (en mai dernier, le développeur évoquait des saisons de cinq heures environ). De quoi y voir un modèle inspiré de Kingdom Under Fire II ? Peut-être.

Quoiqu'il en soit, en attendant de tester sur pièce, le développeur IMC Games lance tout juste le site officiel de WolfKnights Online. Il y présente les principales fonctionnalités du jeu (en coréen) ou encore les classes jouables du MMO (le Defender, un combattant lourd ; la Mage de feu, fragile et très offensive ; le Templier, maniant masse et bouclier ; le Mousquetaire et ses armes à feu ; et enfin la Gladiateur, rapide et mortelle).

On y trouve surtout la possibilité de télécharger le jeu et de s'inscrire à l'alpha-test de WolfKnights Online, devant débuter prochainement. Sans trop s'avancer, on subodore que l'ouverture de ce site officiel doit accompagner la présentation du jeu dans le cadre du G-Star 2013, l'un des principaux salons sud-coréens de jeu vidéo qui ouvrira ses portes à Busan le 14 novembre prochain.

 


Mercredi 16 octobre 2013  
 
En images - Les combats de WolfKnights Online

À défaut de préciser son gameplay, WolfKnight Online l'illustre. Le MMO de Kim Hakkyu (le papa de Ragnarok Online ou Granado Espada) illustre son système de combat.

Plutôt discret et encore nébuleux quant à son gameplay (le MMO revendique des combats dynamiques mais sans préciser la forme de son univers, ouvert ou instancié), WolfKnights Online attise néanmoins la curiosité du fait de son principal concepteur, Kim Hakkyu, que l'on connait notamment pour être le papa de Ragnarok Online ou Granado Espada.

En attendant d'en apprendre un peu plus sur le contenu de WolfKnights Online, le MMO se dévoile néanmoins ponctuellement au travers de séries d'images publiées sur les réseaux sociaux. La dernière série en date illustre les combats du jeu, esquissant à la fois quelques personnages jouables et quelques monstres patibulaires.









 


Jeudi 27 juin 2013  
 
En images - Le bestiaire de WolfKnights Online

Le studio IMC Games poursuit l'illustration du contenu de WolfKnights Online et dévoile le bestiaire du MMO. De quoi confirmer qu'au-delà du PvP (présenté comme le coeur du MMO), le PvE y tient aussi une place de choix.

En bref. Après avoir officiellement annoncé le développement de WolfKnights Online en mai dernier, le studio sud-coréen IMC Games poursuit son tour d'horizon du contenu du jeu, en images. Et aujourd'hui, le développeur s'intéresse plus particulièrement aux monstres de WolfKnights.

On note le soin accordé au design des personnages (monstrueux, démoniaques, etc.) tout comme la qualité graphique du titre. Mais on retient peut-être plus encore de l'illustration de ce bestiaire que WolfKnights Online intègre... des monstres. Le gameplay du jeu reste en effet encore très nébuleux et aux dires d'IMC Games, WolfKnights se veut manifestement très axé sur des affrontements entre joueurs. De toutes évidences, le titre intègre donc aussi une approche PvE et manifestement pas des moindres au regard de l'envergure des monstres présentés ici (leur taille, leur nombre) ou encore du contexte dans lesquels ils sont présentés (invasion de campements, notamment).








 


Jeudi 20 juin 2013  
 
En images - Le « choix des armes » de WolfKnights Online

Si le gameplay de WolfKnights Online reste encore relativement nébuleux, l'univers médiéval du MMO PvP se dévoile au travers d'une nouvelle fournée d'images inédites.

En bref. Si le gameplay de WolfKnights Online reste encore relativement nébuleux (tout juste sait-on que le jeu repose sur des affrontements PvP, manifestement articulés autour de « saisons » successives et opposant des personnages qui progressent et s'équipent au gré de leurs victoires et défaites), le MMO du studio sud-coréen IMC Games continue de se dévoiler régulièrement au travers de captures inédites.
De quoi, sans doute, mieux appréhender les choix esthétiques du développeur et l'univers de jeu (une approche réaliste d'inspiration médiévale, donc) et quelques-uns des axes de gameplay, comme la confection du matériel des combattants par les artisans locaux, puis sa vente dans les échoppes du lieu - la série d'images est intitulée, par le développeur, le « choix des armes » (on imagine que l'artisanat et le commerce occuperont une place de choix dans le gameplay du titre).


Choix des armes
Echoppe
Escouade
Echoppes
Echoppes
Foire
Armes de siège
Artisans
Forgeron

 


Mardi 21 mai 2013  
 
IMC Games dévoile les premières images de WolfKnights Online

Après avoir déjà signé Ragnarok Online ou Granado Espada, Kim Hakkyu dévoile son nouveau MMO, WolfKnights Online. Premières images.

Si l'on connait peu le studio sud-coréen IMC Games, on connait mieux son fondateur, Kim Hakkyu, et ses principales productions (le grand homme signe notamment Ragnarok Online ou Granado Espada). Et si le même studio tease depuis des années un mystérieux Project R1 dont on ne sait encore rien, il annonce aujourd'hui WolfKnights Online.
On ne sait pas grand-chose du contenu de ce WolfKnights Online, mais le MMORPG se dévoile au travers d'une première série d'images, dévoilant un univers médiéval.



03.jpg
04.jpg
05.jpg
06.jpg
07.jpg

On ignore encore quand le projet doit être lancé, mais le développeur entend utiliser sa page Facebook (tout juste lancée) pour consulter les joueurs qui pourront manifestement influencer l'orientation du développement. Avis aux curieux.






 


Site Officiel

free counters

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

Site & Theme created by Zazoou