teamspeak server Hosting by TeamSpeak3.com

2019











2018























2017
























2016
































2015































2014





























2013

























2012


















2011











2010






































































































Dimanche 31 juillet 2011  
 
ChinaJoy 2011 - L'ingénieur de Firefall s'annonce, pour sortie en 2011

Dans le cadre de la ChinaJoy de Shanghai, le studio Red 5 dévoile la quatrième classe de Firefall, l'ingénieur, et confirme une sortie en 2011, d'ici décembre prochain.

On le sait, la ChinaJoy 2011 se tient actuellement à Shanghai et Firefall, le MMO d'action du studio Red 5, est sans doute l'un des titres suscitant le plus d'engouement lors le salon chinois, notamment pour son gameplay que l'on (re)découvrait hier dans une nouvelle bande-annonce vidéo.

Pour l'occasion, on sait également que Red 5 prévoyait de dévoiler le quatrième « battleframe » de Firefall, les classes jouables du jeu... Aux côtés de l'Assault (classe très offensive), du Medic (rapide, agile et capable de prodiguer des soins) et du Recon (discret et attaquant de loin), on découvre aujourd'hui l'ingénieur. Peu de précisions ont été dévoilées à cette heure (en attendant sans doute une description détaillée sur le site officiel), mais d'ores et déjà, la presse chinoise présente l'ingénieur comme une classe de soutien stratégique se voulant particulièrement utile pour ses compagnons d'armes.

Dans la foulée, l'équipe de développement actuellement présente en Chine (notamment le CEO Mark Kern) confirme la fenêtre de sortie du jeu, prévue pour fin 2011. Selon le CEO, 75% du contenu PVE serait achevé, tout comme 90% des cartes du jeu devant accueillir les affrontements entre joueurs. On prend rendez-vous en attendant une date de bêta.

008.jpg
009.jpg
011.jpg
012.jpg

 
 


Vendredi 29 juillet 2011  
 
ChinaJoy 2011 - Firefall s'illustre dans une nouvelle bande-annonce

Si les joueurs chinois essayent actuellement à la dernière mouture de Firefall dans le cadre de la ChinaJoy de Shanghai, en Occident, le MMO d'action se dévoile dans une nouvelle bande-annonce.

On le sait, le studio Red 5 (avec son éditeur chinois The9) présente actuellement son MMO d'action Firefall dans le cadre de la ChinaJoy de Shanghai. Les visiteurs peuvent tester une démo du jeu et on attend que le développeur y dévoile le quatrième archétype jouable.
Pour nous aider à patienter un peu de notre côté de la planète, Firefall s'exhibe dans une nouvelle bande-annonce diffusée par IGN et mettant en avant quelques uns de ses atouts. Et ça dépote.



ChinaJoy 2011 : Bande-annonce de Firefall

 
 


Jeudi 28 juillet 2011  
 
ChinaJoy 2011 - Firefall prend la pose

Le studio Red 5 avait promis de dévoiler une statue géante inspirée de Firefall (facturée un million de dollars) à l'occasion de la ChinaJoy. Le salon chinois ouvre ses portes et l'on découvre l'œuvre de Steve Wang.

Insolite. L'édition 2011 de la ChinaJoy, le principal salon chinois dédié aux jeux vidéo, ouvre tout juste ses portes à Shanghai et entend dévoiler les grandes lignes de la production vidéo ludique asiatique à venir.
Entre autres acteurs de poids à faire le déplacement, on attend notamment le studio Red 5 qui propose une version testable de Fifrefall, son MMO d'action. Pour susciter l'engouement du public chinois, depuis plusieurs semaines, le studio promettait dans la presse asiatique que le salon serait aussi l'occasion de dévoiler une statue monumentale à l'image du jeu - dont on murmure qu'elle aurait coûté la bagatelle d'un million de dollars, réalisée par Steve Wang, le même sculpteur qui signait déjà les statues géantes d'Illidan (World of Warcraft) et de Sarah Kerrigan (StarCraft II) pour le compte de Blizzard (en plus de travailler régulièrement pour le cinéma fantastique ou de science-fiction).
Avec l'ouverture du salon chinois, on découvre donc sa réalisation pour Firefall, mettant en scène deux des Battleframes du jeu d'action (ou archétypes de classe - les Recon, Medic et Assault ont déjà été dévoilés, une quatrième sera annoncée lors du salon).

ChinaJoy 2011 : Firefall prend la pose
ChinaJoy 2011
ChinaJoy 2011
ChinaJoy 2011
ChinaJoy 2011

 
 


Samedi 23 juillet 2011  
 
Quand Firefall fait du bruit

Les équipes du studio Red 5 dévoilent ponctuellement les coulisses du développement de Firefall. Le journal de développement vidéo de juillet revient sur le contenu sonore du MMO d'action.

Chaque mois dans le cadre d'un journal de développement, les équipes du studio Red 5 dévoile un pan de la réalisation de Firefall, leur MMO d'action (le mois dernier, on s'attardait sur l'histoire de l'univers du jeu, qui devra être étoffée par l'auteur d'Orson Scott Card).
Le studio en publie tout juste un nouvel épisode et s'intéresse en juillet à l'atmosphère sonore du jeu compétitif.



Journal de développement de juillet 2011 : conception sonore et musicale de Firefall

On y retrouve le compositeur Michael Bross et l'ingénieur du son Boon Sim expliquant, sans grande surprise, que la bande-son du jeu fait partie intégrante des mécaniques de jeu et ne doit pas seulement être « cool », mais aussi et surtout être au service du gameplay et informer le joueur sur le déroulement de l'action (ou même sur le type d'armes utilisés ayant toute un bruitage différent). Par ailleurs, comme pour un film ou une série, les bruitages de Firefall ont été enregistrés à partir de sons bien réels. L'écrasement de fruits et légumes offre ainsi manifestement un rendu sonore particulièrement efficace de l'explosion d'aliens - la palme revenant aux poivrons, jugés parfait pour interpréter l'écrasement d'un crâne.
La musique du jeu n'est pas en reste puisque sa composition a été influencée par le gameplay et enregistrée notamment à Los Angeles par un orchestre philharmonique pour porter l'énergie du jeu. Et Michael Bross de conclure qu'il rêve parfois de la musique de Firefall... alors que Boon Sim assène qu'il « ne rêve pas » sans doute à cause de tempérament de psychopathe. Bigre !

 
 


Mardi 19 juillet 2011  
 
Red 5 et Webzen enterrent la hache de guerre

Quelques différends opposaient l'Américain Red 5 et le Coréen Webzen, ayant l'un et l'autre saisi les tribunaux de leur pays respectif. Le Chinois The9 se montre persuasif et réconcilie les belligérants.

On le notait récemment, les studios Red 5 (le développeur américain) et Webzen (l'éditeur coréen) ont du mal à s'entendre à propos de l'exploitation de Firefall. Voici quelques jours, Red 5 commençait par poursuivre Webzen devant les tribunaux américains pour récupérer les droits d'exploitation de Firefall avant que Webzen n'engage à son tour des poursuites contre Red 5 Korea devant les juridictions coréennes pour violation de ses droits d'exploitation sur Firefall.

Les deux protagonistes ont respectivement fait étalage de leur puissance (judiciaire) et selon la presse chinoise, calment le jeu aujourd'hui... à l'initiative du groupe The9. Et pour cause, le studio chinois The9 est à la fois l'éditeur chinois de Firefall (après avoir investi l'équivalent de plusieurs millions de dollars dans le capital de Red 5) et l'éditeur en Chine continentale de plusieurs MMO de Webzen (notamment SUN: Soul of the Ultimate Nation).
On comprend dès lors que le Chinois cherche à la fois à protéger son investissement chez Red 5 tout en ayant l'écoute attentive de Webzen. Red 5 et Webzen devraient donc respectivement interrompre leurs actions judiciaires respectives. De leur côté, les joueurs retiendront que Firefall ne devrait donc pas souffrir du conflit - et pourra donc normalement faire l'objet d'une présentation en grandes pompes lors de la ChinaJoy de Shanghai, fin juillet, sur le stand de The9.

 
 


Lundi 11 juillet 2011  
 
Webzen engage des poursuites contre Red 5 Korea

La Voici quelques jours, Red 5 engageait des poursuites aux Etats-Unis contre Webzen. Le Coréen réplique et engage des poursuites, en Corée, contre Red 5 Korea. L'un et l'autre entendent exploiter Firefall en Asie.

Nous l'évoquions récemment, le studio Red 5 (qui développe Firefall aux Etats-Unis) vient d'engager des poursuites contre Webzen (qui doit éditer le jeu, notamment en Asie) afin d'obtenir la rupture du contrat les unissant. Dans la foulée, Webzen plaidait sa bonne foi au travers d'un communiqué de presse : le coréen soulignait que Red 5 avait rompu ses obligations contractuelles en ouvrant une succursale en Corée du Sud, Red 5 Korea, afin d'y exploiter Firefall et passant outre ses prérogatives.

On apprend aujourd'hui que Webzen franchit une nouvelle étape en engageant à son tour des poursuites contre Red 5 Korea. Webzen reproche à Red 5 Korea d'avoir récemment « distribué un communiqué de presse [en Corée] annonçant le recrutement d'Orson Scott Card » au sein de l'équipe rédactionnelle de Firefall, alors que la distribution de communiqué entre normalement dans les attributions de l'éditeur du projet.
Et de préciser que Red 5 Korea organise actuellement la présentation de Firefall lors du G-Star 2011, le principal salon de jeu vidéo en Corée du Sud, alors que Webzen prévoyait de son côté de présenter le jeu sur son stand, aux côtés de MU 2 et Archlord 2.
À l'évidence, les deux structures rivalisent d'initiatives pour promouvoir Firefall en Corée... on peut néanmoins douter qu'elles profitent réellement au jeu.

 
 


Lundi 11 juillet 2011  
 
Une présentation « à l'américaine » de Firefall à la ChinaJoy

La ChinaJoy ouvrira ses portes le 28 juillet à Shanghai. Red 5 et The9 en profiteront pour dévoiler le système de progression des personnages de Firefall, alors que les joueurs chinois pourront essayer la dernière mouture du jeu d'action.

Actuellement en développement au sein du studio américain Red 5, Firefall suscite un certain engouement en Occident, mais aussi en Asie. Sous réserve d'un différend juridique en cours, en Chine Firefall devrait être édité par le Chinois The9 (qui a investi dans le développement du jeu) et le studio annonce sa présence en grande pompe à la ChinaJoy 2011 - qui se tiendra à Shanghai à partir du 28 juillet prochain.

Une présentation «  à l'américaine » de Firefall à la ChinaJoy
Firefall à la ChinaJoy

Si le programme détaillé des festivités n'est pas encore dévoilé, Red 5 et The9 promettent déjà un « show à l'américaine » et des révélations sur le système de progression des personnages. Dans la foulée, le duo invite les joueurs chinois à tester la dernière mouture du jeu d'action dans « l'experience zone » du stand. Faute de faire le déplacement à Shanghai, gageons que le salon chinois sera l'occasion d'en apprendre un peu plus sur les mécaniques de Firefall.

 
 


Lundi 4 juillet 2011  
 
Red 5 poursuit Webzen, Webzen contre-attaque

Voici quelques jours, Red 5 engageait des poursuites contre Webzen afin de récupérer les droits d'exploitation de Firefall. Le Coréen contre-attaque et met en cause le développeur américain.

Nous l'abordions récemment, le studio américain Red 5 vient d'engager des poursuites contre le Coréen Webzen afin de trancher leur différend quant aux droits d'exploitation de Firefall (Red 5 développe Firefall et doit l'exploiter en Europe et sur le continent nord-américain alors que Webzen dispose des droits d'exploitation dans le reste du monde mais Red 5 estime que l'éditeur ne joue pas son rôle et réclame donc la résolution du contrat les unissant). Et si Red 5 se montre très critique à l'égard de Webzen, le Coréen répond aujourd'hui et se dit contraint d'employer « la manière forte » avec Red 5.

creenshot01.jpg

Webzen conteste d'abord le désintérêt que lui reproche Red 5, soulignant avoir déjà investi plus de 20 millions de dollars dans le développement de Firefall, « malgré les retards successifs et le fait que le jeu n'est toujours pas disponible ».
Le Coréen s'étonne également de l'attitude de l'Américain qui a ouvert un studio en Corée du Sud en vue d'y exploiter Firefall, alors même que Webzen y dispose des droits d'exploitation du jeu. Et malgré « ses tentatives de conciliations », Webzen souligne que Red 5 les ignore et poursuit normalement ses activités au Pays du matin calme. Autant de raisons qui justifient, selon Webzen, d'employer la manière forte avec le développeur.

On ignore dans quelle mesure ce différend peut impacter le développement de Firefall, mais Webzen affirme continuer, de son côté, le développement et l'exploitation de ses propres jeux (MU Online, Soul of the Ultimate Nation et Continent of the Ninth).

Quoiqu'il en soit, au-delà des déclarations de part et d'autre, on note que l'Américain Red 5 entend s'installer en Corée alors que le Coréen Webzen cherche à développer ses activités en Occident. Et manifestement, les accords signés en 2006 entravent les stratégies d'aujourd'hui. Les juges californiens devront trancher.

 
 


Samedi 2 juillet 2011  
 
Orson Scott Card pour étoffer l'univers de Firefall

Orson Scott Card, l'auteur entre autres des Chroniques d'Alvin le Faiseur, rejoint le studio Red 5 pour étoffer et faire évoluer la trame de Firefall. Le jeu se décline par ailleurs en manga, distribué gratuitement.

Si, jusqu'à présent, on a surtout remarqué Firefall pour son gameplay axé sur l'action, le MMO revendique aussi sur un univers immersif et une solide trame scénarisée (notamment articulée autour des tentatives de survie de l'humanité dans un contexte post-apocalyptique).
L'équipe de développement publie tout juste son journal de développement vidéo du mois de juin et le consacre précisément au scénario du jeu et à la création d'une nouvelle licence.



Journal de développement - Juin 2011 : la scénarisation de Firefall


Entre autres annonces, le CEO Mark Kern en profite pour annoncer le recrutement de l'écrivain Orson Scott Card (qui signe les Chroniques d'Alvin le Faiseur ou le Cycle d'Ender) dans l'équipe rédactionnelle de Red 5. L'auteur aura donc pour mission d'enrichir la trame du jeu (et gageons que, comme à son habitude, il saura créer des personnages complexes et ambigus pour l'univers de science-fiction).
On note dans la foulée que la trame de Firefall se dévoilera un peu avant la sortie du jeu dans un manga, réalisé par Orson Scott Card avec sa fille Emily et l'éditeur Udon Entertainment (qui signe déjà le manga Street Fighter II Turbo HD Remix). Et le manga sera distribué gratuitement sur le site du jeu.

 
 

 

 


Source

free counters

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

Site & Theme created by Zazoou