teamspeak server Hosting by TeamSpeak3.com

2017























2016
































2015































2014





























2013

























2012


















2011











2010






































































































Mardi 16 décembre 2014
 
Gameplay and Playable Jobs of the 2nd Closed Beta

bless2

Bless Online Closed Beta is back and the new tutorial lets players try out a level 36 character early on the game to see if it suits their play style. I decided to make a video and write a small review or preview of the playable characters below so check em out! I was zombie migraine mode while recording and encoding so the video volume might be loud.



One of the nice features of Bless Online that players might enjoy is that the playable classes aren't gender locked. However, some classes are only available for certain races. Just like the previous beta, the customization feature was also disabled during the 2nd Closed Beta. After selecting a faction of your choice, you will no longer be able to create a second character from the opposing faction, unless you delete all of your characters in your main faction.



The Berserker was the only non-targeting and action combat class during the 2nd Closed Beta. I was able to execute normal attacks by pressing the 1 key or the left mouse button and use the Ground Axe slam with the 2 key or the right mouse button. The Berserker had a lot of mobility for a heavy armor character which seemed a little weird. I was able to strafe and swing around my axe easily. Skills no longer use up "Rage" in this beta. Instead, they accumulate "Rage" points per skill used. Once the Rage bar is full, the player can enable Berserker mode by pressing the R key. The dodge meter seems to regen slow and is located between the HP and Rage meter. The Berserker can only dodge forward or towards the direction the camera is facing.



I had some fun with the Archer mainly because you can run and gun with the assisted auto-attacks. My character automatically selects a target in front of him and stayed on locked on that target, unless another target in front of me appears. At level 36, the Archer had two escape skills, the first one is the Shift key skill which makes him dodge backwards. The 2nd one is a shoot and backflip skill with a lengthy cooldown which was defaulted to my 7 key. The AoE bind is a very nice skill and helped a lot when executing the two AoE skills he had during the tutorial. As an Archer, I found myself kiting and jumping around a lot. The kiting part is more reasonable. However, the jumping part is just me being me when it comes down to MMORPG's and kiting jobs. The dodge bar is also located in between the HP and Green Meter. Arrow shower is a very fancy channeling skill that requires the player to cast a spell on the floor where they want it to rain arrows. Other than that, you can't run and gun forever since most of the higher DPS skills required your character to stand in place, hold the key down and release when the gauge is full.


I smited down a lot of monsters as a Priest during the previous test so I didn't really get into it as much during this beta. The Priest can take reduced damage by pressing the Block/Heal skill which is also the Shift key. During this stance, they are able to regen HP over time. The combat and targeting seems to remind of me of Blade & Soul with some FFXIV features. AoE skills doesn't require any targets and can be spammed anytime, though the damage isn't that great and is not recommended against bosses unless all of the Priest skills are on a cooldown. The Priest is a hybrid melee and magic type of character so you'll end up attacking with both holy spells and meleeing stuff with the mace.



The Warrior was very tanky and I was able to take every hit without a care. By consuming stamina, they are able to Block attacks using the Shift key and to make it even more OP, blocking attacks isn't limited to targets in front of the Warrior. Instead, they are able to block attacks from all directions during shield stance! The Warrior has a lot of single target skills that focuses on a combo system. For example, players can press the same skill more than once to activate a series of combos for that skill. The Warrior was my least favorite class out of all the playable ones in this beta.

The assisted targeting system seems to have improved a little in this beta, but there is a slight lag to it. Maybe because I am playing outside of South Korea. By default, all of the classes use an assisted targeting system where it will automatically target the enemy in front. They can also alternately target monsters by using the mouse or manually use the tab key to cycle through monsters. I had a huge migraine while testing Bless so I didn't really get around to starting my adventures yet. I'm not sure if I will end up doing a proper review this time around because most of my time is focused on another game this week. I hope this clears up the combat and targeting questions that I am often asked.

Developer: Neowiz Bless Studio
Publisher: Neowiz | Pmang Gaming Hub
Game Site: http://bless.pmang.com/

 
 


Mardi 9 décembre 2014
 
Bless esquisse ses montures

Bless prépare sa seconde phase de test et dévoile quelques pans de son gameplay. Le MMORPG esquisse plusieurs de ses montures (plus ou moins rapides, résistantes ou aptes à pratiquer des terrains escarpés) parmi la cohorte d'animaux pouvant être capturés.



En prévision d'une nouvelle phase de bêta-test planifiée du 16 au 22 décembre prochain, Bless dévoile successivement les différents pans de son gameplay et esquisse aujourd'hui quelques-unes des montures disponibles dans le MMORPG. Selon le développeur, la plupart des créatures qui hantent l'univers de jeu peuvent être capturées et dressées, pour peu qu'on s'en donne les moyens -- certaines créatures sont plus faciles à apprivoiser que d'autres et toutes ont des capacités qui leur sont propres (elles sont plus ou moins rapides, résistantes ou capables d'emprunter des terrains escarpés). Les aventuriers pourront donc trouver leur monture dans la nature au gré de leur exploration, mais aussi auprès de PNJ dont c'est le métier ou dans le cadre de quêtes.

bless2

Hippopotame

Vivant des régions tropicales du monde, les hippopotames sont réputés pour avoir le cuir particulièrement résistant (en cas d'affrontement, il faut utiliser des magies spécifiques pour réduire leurs protections). Ils peuvent être domestiqués et font de solides alliés défensifs.

m2

Worg

Descendants des loups mais domestiqués comme les chiens, les worgs sont des animaux colossaux. Ils sont notamment apprivoisés dans les tribus orcs et gobelines.

Buffle

Comme les autres représentants de son espèce, le buffle à corne jaune est généralement plutôt placide et peu agressif. En cas de danger, il s'avère néanmoins un sprinter remarquable et peut donc se révéler utile à tout aventurier devant se tirer d'un mauvais pas.

m3

Sanglier blanc

Bien moins agressif que le sanglier noir, le Sanglier des neiges (blanc) peut être domestiqué et est habitué aux chemins escarpés montagneux. Il est prisé des explorateurs pour sa capacité à gravir les pentes les plus raides.

m4

Gorgon

Créature fantastique, le gorgon évoque un bison couvert d'une épaisse carapace de cuivre. La monture est notamment appréciée pour sa vitesse de déplacement hors du commun.

m5

Montures honorifiques

On sait par ailleurs que les exploits réalisés sur les champs de batailles PvP et dans le cadre des sièges de forteresse permettront de se distinguer pour débloquer des rangs spéciaux (les chefs de guildes victorieuses obtiendront des responsabilités politiques sur les contrées conquises). Pour signifier ce statut spécial, les joueurs s'étant distingués auront accès à des montures spéciales (selon leur faction) : un griffon ou une wyverne.

m7
m8

 
 


Lundi 1 décembre 2014
 
Cartes postales des quatre coins du monde

En attendant le coup d'envoi de sa deuxième phase de bêta-test, Bless illustre la diversité de son univers de jeu au travers d'une nouvelle série d'images inédites.

En bref. On le sait, Bless accueillera de nouveau les testeurs en bêta-test dans les quelques jours à venir, du 16 au 22 décembre prochain, à l'occasion d'une bêta 2. D'ici là, le studio NEOWIZ entend susciter la curiosité des joueurs et se rappelle à leur bon souvenir, tantôt en vidéo, tantôt en images (la qualité graphique devant être l'un des points forts du MMO).

Bless illustre donc aujourd'hui son univers au travers d'une série de cartes postales dévoilant quelques-unes des différentes régions qui pourront être explorées dans le bêta-test. De quoi illustrer la diversité géographique de l'univers de jeu mais aussi reconnaitre les paysages des contrées natales différentes races jouables (les zones désertiques des Pantéras ou les régions montagneuses des Lupus, les forêts des Elfes sylvains ou les emblématiques pierres volantes des territoires des Aqua-elfe ou encore les vastes cités médiévales des Humains).














 
 


Vendredi 28 novembre 2014
 
Bless détaille le contenu de sa bêta 2

Du 16 au 22 décembre prochain, Bless accueillera de nouveaux joueurs en bêta 2. Pour l'occasion, le MMORPG intègre de nouveaux contenus, dont ses mécanismes RxR mêlant guerres de factions et conflits de guildes.

On l'a noté, dans le cadre d'une deuxième phase de bêta, Bless accueillera à nouveau les testeurs coréens sur ses serveurs de jeu du 16 au 22 décembre prochain. D'ici là, le studio NEOWIZ entend attirer les joueurs (notamment au travers de campagnes de recrutements de testeurs) et précise surtout le contenu de cette nouvelle phase de test. Petite revue de détails de ce que les testeurs pourront découvrir tout au long des 36 niveaux débloqués en bêta).

Classes et races jouables

Carte

D'abord, on le sait, cette bêta 2 doit intégrer les mécaniques RvR du MMORPG. Un choix loin d'être anodin puisqu'il implique de débloquer de nombreux nouveaux contenus : le choix d'une faction, avec leur races et classes de personnages, leur zone de départ dans de nouvelles régions à explorer, en plus des champs de batailles accueillant les affrontements.
Les joueurs devront donc choisir leur camp et rejoindre tantôt les rangs des cités libres de l'Union et leur goût pour la liberté et l'aventure (au sud) ; tantôt ceux de l'empire d'Hieron basé sur des valeurs de loyauté et d'honneur (au nord).



Dans ce contexte, six races et classes de personnages seront débloquées en bêta 2 (sur les dix promises pour la sortie). En bêta 1, on pouvait déjà tester trois peuples de l'Union (les humains Amistad, les Elfes aquatiques et les Pantera). S'y ajoutent trois peuples de l'empire d'Hieron (les humains Habichts, les Elfes sylvains et les Lupus), ayant accès à quatre races de personnages : gardien (un guerrier), paladin (support), berserker (combattant offensif au corps à corps) et ranger (maniant l'arc).

Ces nouveaux personnages débarquent avec leurs contrées respectives dans l'univers de jeu et le développeur en dévoile les capitales -- situé dans le nord de l'univers de jeu, parmi les douze nouvelles zones à explorer.

Capitale des Humains Habichts
Capitale des Elfes sylvains
Village des Lupus
Village des Lupus

Les bases du « RxR »

RxR

Le coeur de cette nouvelle mouture de Bless repose néanmoins sur un gameplay basé sur l'affrontement de factions. Peu de détails sont dévoilés, mais le studio Neowiz promet d'abord des guerres d'envergure opposant deux armées comptant jusqu'à 200 combattants chacune (on sera curieux de tester sur pièce la stabilité des serveurs dans le cadre de ces combats 200 contre 200). Chaque faction envoie donc ses troupes, placées sous le commandement d'un magistrat, dont le rôle est de coordonner la conquête ou la protection de forteresses.

RxR

Mais une fois placée sous la bannière d'une faction, la forteresse et la contrée qu'elle représente deviennent alors l'enjeu de conflits plus politiques -- Neowiz évoque alors un gampelay RxR devant signifier les guerres croisées qui s'instaurent dans et hors des deux grandes factions.

Les guildes de la faction victorieuse pourront en effet réclamer la gestion de la contrée et devront en assurer la protection (Neowiz mentionne des gouverneurs et des seigneurs de guerre à la tête de garnisons -- pour porter un gameplay politique et militaire ?). Mais la guilde en charge de cette lourde tâche devra alors concilier avec les menaces d'invasions de la faction adverse, mais aussi avec les « rebellions » fomentées par les guildes sa propre faction. Des guerres de factions et des conflits de guildes, donc, pour alimenter « les interactions d'un vrai monde vivant ».

Le rôle de souverain s'avère donc complexe (Neowiz évoque un titre de vice-roi - ayant accès à une monture spéciale wyvern ou griffon selon les factions), obligeant à la fois à une certaine vigilance à l'égard de l'ennemi extérieur et une forme de diplomatie avec ses adversaires de l'intérieur.

Quêtes, raids et donjons PvE

Autres nouveautés de cette bêta 2, Bless ouvre ses premiers donjons et systèmes de quêtes publiques. Le développeur évoque un premier donjon accessible très tôt dans la progression du personnage (faisant office de tutoriel) et un second réservé aux groupe de cinq joueurs de niveau 30+ (on peut progresser jusqu'au niveau 36 dans cette bêta). On nous promet un haut niveau de difficulté et des bosses redoutables. Et ces donjons s'esquissent en vidéo.



En termes de contenu PvE, le développeur imagine manifestement aussi ce qui s'apparente des quêtes publiques. Des cités pourraient ainsi être envahies de monstres, les joueurs devraient alors se mobiliser pour protéger la population et repousser les envahisseurs.

Dans tous les cas (que ce soit en PvP, « RxR » ou dans le cadre des donjons et autres quêtes publiques), Neowiz promet un gameplay combattant bien plus dynamique que lors de la première phase de test (c'était l'un des principaux reproches formulés par les testeurs). Les joueurs devraient dorénavant mieux ressentir la puissance des coups portés et le développeur assure qu'une meilleure synergie existe entre les quatre classes jouables en bêta (gardien, paladin, berserker et archer, donc).
Si Bless est promis à une exploitation internationale, le jeu n'entend pour l'instant n'accueillir que des testeurs sud-coréens (du 16 au 22 décembre prochain). On sera néanmoins sans doute curieux de découvrir leur ressenti au terme de cette bêta 2 -- en attendant de tester sur pièce.










 
 


Vendredi 28 novembre 2014
 
Bless Online 2nd Closed Beta a Sneak Peak at the Combat Trailer

bless-online

A few days ago I wrote about the upcoming 2nd Closed Beta of Bless Online. Neowiz Bless Studio released a new trailer showing off the playable characters and their flashy looking skills. Be one of the first to see the trailer in action below and expect more coverage from me in the future once the beta goes live on December 16th!



Bless Online is one of the many eye candy looking MMORPG's that I am eager test next month. Meanwhile, check out my 1st CBT Ultra 4k Resolution class trailer below. To understand and get a better grasp of what the characters and armors look like in the game. I wonder if character customization will be available in the 2nd beta?



Developer: Neowiz Bless Studio
Publisher: Neowiz PMANG
Game Site: http://bless.pmang.com/

 
 


Mercredi 26 novembre 2014
 
Bless Online 2nd Closed Beta Schedule

blessonline

Just a friendly reminder that Neowiz Bless Studio just launched their recruitment page for 2nd Closed Beta of Bless Online. The test is scheduled to go live next month starting on December 16th. It has been a year since I have last tested this game, I'm curious to see what's new. Users who were selected from the previous beta are automatically selected for this test.



I noticed that PMANG had a new Facebook and Google+ Login button, so I tried to use it, but it didn't seem to work. Tried to make an account and it went through fine. Unfortunately, the game still does require cell phone verification to sign up for the beta. Perhaps they are planning on removing it in the future with the FB and Google+ Login? For now, players will have to apply for a news media account/pass for gaming sites or blog, have a Korean friend cell verify, or purchase a cheap account from Foreigners living in South Korea. However, beware you will still need to survive the RNG of being selected in the beta so please be advised!

Closed Beta Recruiting
November 26th ~ December 09th

Closed Beta Testing Schedule
December 16th ~ December 22nd

CBT Page

Game Site

 
 


Lundi 17 novembre 2014
 
Bless Online 2nd Closed Beta and Faction War Trailers

Neowiz Bless Studio just released two new trailers for Bless Online today teasing faction battle between Hieron the Eternal Flame vs Union of the Sun. I believe that the 2nd Closed Beta is scheduled to start next month with early 블레스(Bless) Facebook Page events for players to obtain beta keys.



Players can visit the Official Bless Facebook Page and share their latest video shown there with their friends for a chance to win a 2nd Closed Beta key. However, do keep in mind that you will still need a working Korean PMANG account and must be verified by a Korean cellphone. Original Closed Beta Testers should automatically be accepted for the 2nd CBT. I will post more information and the full 2nd CBT schedule as soon as it is available.



Closed Beta Recruiting
November 26th ~ December 09th

Closed Beta Testing Schedule
December 16th ~ December 22nd

 
 


Lundi 27 octobre 2014
 
Après une refonte, Bless prépare sa bêta 2

En février dernier, la première phase de bêta de Bless suscite de nombreuses critiques joueurs coréens. Quelques mois plus tard et après une refonte (du système de combat notamment), Bless annonce un Focus Test du 6 au 9 novembre.

En début d'année, Bless organisait une première phase de bêta-test en Corée du Sud... et les joueurs locaux se montraient un tantinet critiques, jugeant le MMORPG « peu amusant » et en-deçà des espérances. Les équipes du studio Neowiz Games se disaient alors à l'écoute des joueurs et depuis février dernier, retravaillent donc leur copie en vue d'une bêta 2 -- qui débutera dans quelques jours.
À compter d'aujourd'hui et jusqu'au 4 novembre prochain, le développeur ouvre les inscriptions à la bêta 2 (sur le site officiel sud-coréen) en vue de recruter un millier de nouveaux testeurs. Autant d'heureux élus qui pourront donc découvrir la nouvelle mouture de Bless du 6 au 9 novembre dans le cadre de la nouvelle session de test.

Bless-306439315.jpg

Pour mémoire, elle doit notamment être l'occasion de découvrir la refonte du système de combat de Bless, qui se veut plus dynamique et axée sur l'action que celle présentée en bêta 1. De même, pour mieux répondre aux attentes des joueurs coréens (régulièrement consultés au travers de sondages depuis le début de l'année), le jeu doit intégrer des mécaniques PvP plus riches et plus profondes -- mais manifestement toujours articulées autour de l'opposition des deux grandes factions du jeu.
On sera curieux de découvrir l'opinion des testeurs coréens dans quelques jours. D'ici là et pour aider à patienter, le développeur dévoile une nouvelle bande-annonce de Bless, alternant des images du jeu et de ses coulisses.



 
 


Lundi 30 juin 2014
 
Bless largement retravaillé pour sa deuxième phase de bêta privée

En février, les premiers testeurs de Bless s'étaient montrés particulièrement critiques quant au gameplay du MMO. Le développeur fait son autocritique et a largement retravaillé sa copie en vue d'une deuxième phase de bêta cet automne.

Le groupe coréen NEOWIZ est particulièrement actif et entend diversifier son catalogue en multipliant les titres. D'ici à la fin de l'année, le studio lancera ainsi son Project OG (une simulation golf réaliste) ou encore Viper Circle, un shooter futuriste.
Mais dans le catalogue à venir de Neowiz, le MMORPG Bless est sans doute le titre du groupe suscitant le plus de curiosité -- au moins de prime abord. Le jeu s'était notamment fait remarquer grâce des qualités graphiques plutôt impressionnantes, mais au-delà des apparences, le jeu peinait à convaincre avec son gameplay. C'est le principal enseignement de la première phase de bêta-test qui se tenait en février dernier en Corée.

Bless-306439315.jpg

Suite à la première phase de test, les joueurs coréens se sont montrés critiques et particulièrement virulents : le jeu était jugé rébarbatif et peu divertissant, au point que les observateurs envisageaient déjà la mort de Neowiz (considérant que le studio ne pourrait pas se relever d'un tel accueil, sur un projet ayant nécessité de tels investissements).

Aujourd'hui, l'équipe de développement estime avoir été « grondée et corrigée » par les joueurs (c'est ce qu'elle confie à This is Game), mais considère aussi « comme une chance d'avoir obtenu ces commentaires si tôt dans le processus de développement afin de corriger le tir ». Et de poursuivre dans l'autocritique (courante en Asie) : « c'est un phénomène qui arrive sur les projets en développement depuis longtemps -- les développeurs ne voient plus ce qui ne va pas, mais nous remercions les testeurs de la bêta #1 de nous avoir apporté un regard neuf, il n'y a rien de plus important que le ressenti des joueurs ».

Une refonte qui a un tantinet retardé le développement, mais le développeur promet de nouvelles phases de tests d'ici l'automne prochain (en vue d'une sortie repoussée à 2015 en Corée). Une bêta qui sera l'occasion de découvrir concrètement les correctifs apportés (notamment une modification du système de combat) et de nouvelles fonctionnalités comme le « système de guerre à grande échelle ». Le développeur dit n'avoir qu'un souhait : que les testeurs de la première bêta retentent leur chance lors de la CBT2 pour ne pas rester sur une première (mauvaise) impression. On jugera donc sur pièce.

 
 


Samedi 28 juin 2014
 
Studio gets major boost with multi-million investment

Neowiz Bless Studio, the development team which branched out from Neowiz as a stand-alone unit, recently received an investment of 20 billion KRW (19.7 million USD). Provided by LB Investment and NH Investment, the huge sum will be used for Bless’ further development and launch.

Neowiz Bless Studio

Things have not exactly been quiet since Bless ended Closed Beta 1  in Korea earlier this year, with the development team hard at work improving and optimizing the game. Developed using Unreal Engine 3 and around 150 staff, Bless has been signed for China and Taiwan.

Bless - Game improvement 1
Bless - Game improvement 2
Bless - Game improvement 3

 
 


Jeudi 13 février 2014
 
Bless détaille son gameplay PvE, PvP et de conquêtes de forts

En attendant son bêta-test, Bless détaille son gameplay. Le producteur Jacob Han revendique une progression non répétitive, des confrontations inter et extra-faction ou encore des conquêtes de forts stratégiques.

En attendant le coup d'envoi des premières phases de bêta (dès le 20 février prochain en Corée), le studio Neowiz Games précise le gameplay de Bless et illustre l'univers de son prochain MMORPG -- les graphismes du jeu étant l'un de ses atouts revendiqués.

Bless détaille son gameplay PvE, PvP et de conquêtes de forts
Bless

Des mécaniques de progression non répétitives

On le sait, le MMO repose sur un gameplay hybride (se voulant un sand park) mêlant à la fois une progression scénarisée et un end-game plus ouvert. À bas niveau, le système de progression de Bless entend donc trancher avec certaines habitudes du MMO coréen à base de grind et selon le producteur Jacob Han qui répond au portail chinois 17173, Bless revendique donc « un contenu non répétitif, plus diversifié et répondant plus aux attentes actuels de joueurs de profils différents » (pas de quêtes FedEx, donc, ni de rats mutants à éradiquer à la chaîne, mais un contenu qui se veut scénarisé et ayant du sens).



1

Pour aller plus loin, Jacob Han dit avoir appris des leçons de la série des Lineage (le premier cercle de l'équipe de développement de Bless a fait ses premières armes chez NCsoft) et revendique donc un gameplay articulé autour du joueur : « la coopération, la compétition, les trahisons et les interactions sociales » sont considérées par le développeur comme des facteurs d'enrichissements et diversification du gameplay. Ils sont donc au coeur des mécaniques de Bless. À titre d'exemple, il souligne que les joueurs sont répartis dans deux factions antagonistes (le moteur des conquêtes de forteresses et du PvP de factions d'envergure), mais qu'ils luttent aussi entre eux au sein de leur faction respective pour en prendre la tête. S'il ne détaille ce dernier point, il évoque néanmoins « des rivalités internes pour en atteindre le plus haut niveau d'autorité » au sein de sa faction (au travers de mécaniques politiques ?).

Enjeux PvE et world bosses d'envergure

Selon la même optique multijoueur et toujours selon le producteur, le gameplay repose sur le jeu d'équipe, la composition cohérente de groupe et la synergie des compétences des personnages en présence. Selon le développeur, le choix de classes ne fait pas tout : le build de chaque personnage peut, dans une certaine mesure, être personnalisé pour qu'il trouve sa place dans le groupe (chaque classe dispose de compétences qui lui sont propres, mais elles peuvent être adaptées pour « répondre aux différentes situations »). L'équipement importe, tout comme par exemple le choix de ses montures -- les créatures du jeu peuvent être domptées (comme des éléphants ou des griffons) et certaines gagnent en bonus quand elles évoluent dans leur environnement ou permettent de débloquer des compétences (le lion des neiges profite d'un bonus d'agilité sur la glace et plier un géant à sa volonté permet de profiter de bonus de défenses, alors que chacun de ses pas peut devenir une attaque de zone lors de raids PvP).

Bless
Bless
Lion des neiges
Géant

Des atouts à prendre en considération dans le cadre d'affrontements face à des worlds bosses d'envergure, notamment. L'univers de jeu est peuplé de créatures imposantes, capables de faire évoluer leurs capacités au cours de combat pour devenir de plus en plus redoutables, et nécessitant l'intervention de nombreux joueurs pour les vaincre. Il faudra manifestement être capable de se coordonner pour en venir à bout.

Sièges de forteresse

Cité
Siège

Mais on le sait, le coeur du end-game de Bless entend reposer sur des sièges de forteresse, des conquêtes de territoires et la lutte entre les deux grandes factions du jeu. Plus concrètement, les joueurs peuvent prendre possession de cités pour les administrer et tirer profit de leurs ressources. Il faudra néanmoins aussi les défendre (notamment en étoffant les casernes du lieu) lorsqu'elles font l'objet d'assauts de la faction adverse.

Et le développeur mise sur un double point de gameplay, via des assauts massifs et des armes de sièges. Selon le développeurs, les assauts de Bless s'organisent par voies terrestres, maritimes et aériennes. Il faudra ainsi par exemple trouver les vulnérabilités d'une cité, couper les accès à son port pour réduire son approvisionnement ou mener des assauts aériens pour harceler les troupes à l'abri de murailles infranchissables.
Dans Bless, il faudra également compter avec des armes de sièges qu'on nous dit déterminantes. Des béliers pour défoncer les portes d'une cité, des tours de sièges pour surmonter une muraille ou encore des trébuchets pour affaiblir une ville. Mais ces armes puissantes ne sont pas anodines et il faudra plusieurs joueurs pour les ériger, les manoeuvrer et le cas les enchanter pour en améliorer les capacités. Les sièges devront donc être minutieusement préparés.

On sera sans doute curieux de découvrir plus concrètement le gameplay de Bless, d'abord en bêta en Corée, puis au travers de versions localisées à Taiwan, en Chine en attendant une version occidentale promise par le groupe Neowiz Games.

 
 


Lundi 10 février 2014
 
Les visées internationales de Bless

Bless s'annonce en bêta-test en Corée et, à grand renfort de promotion, a déjà attiré quelque 100 000 inscrits. Le MMO affiche certaines ambitions et s'exporte à Taiwan, mais aussi en Chine en attendant l'Occident.

En bref. On le sait, Bless, le prochain MMO du studio NEOWIZ s'apprête à donner le coup d'envoi des premières phases de bêta-test en Corée du Sud (à partir du 20 février prochain). Le jeu affiche certaines ambitions (une équipe de 150 développeurs, un budget qu'on dit imposant) et manifestement, Bless suscite déjà un certain engouement au Pays du matin calme puisque « plus 100 000 inscriptions à la bêta ont été enregistrées » en quelques jours -- à grands renforts de promotion, cosplay à l'appui ...

Fort de l'intérêt suscité, le développeur voit dans son MMO l'incarnation de « la nouvelle vitalité du marché du MMORPG en Corée ». Chacun appréciera (ou non) l'orientation du titre, mais elles lui permettent manifestement de s'exporter sur plusieurs marchés internationaux : outre la Corée, Bless est déjà attendu à Taiwan et Neowiz annonce dans la foulée une version chinoise également. Et de préciser que ce n'est qu'une étape : Neowiz attend des réponses dans le reste du monde (au Japon, sans doute, mais aussi en Occident).

 
 


Jeudi 6 février 2014
 
Bless fait ses classes en attendant sa bêta

Bless prépare son bêta-test et en profit pour dévoile ses classes jouables et son gameplay. Elles affichent chacune des spécialisations et surtout un style de jeu qui leur est propre et se dévoilent en vidéo.

On l'a noté, après quelques années de développement, Bless s'apprête à accueillir ses tous premiers testeurs sud-coréens -- ils sont actuellement en cours de recrutement en vue d'une ouverture des serveurs du 20 au 23 février prochain, de 15h à 23h chaque jour. Des tests courts, donc, pour découvrir les 23 premiers niveaux de jeu et surtout mieux appréhender le gameplay des quatre premières classes jouables.



En attendant l'ouverture des serveurs de test, le studio Neowiz Games illustre le gampelay de Bless (reposant sur un système de combat traditionnel, à base de ciblage jugé plus adapté aux MMORPG), au travers de ses classes jouables. On en retient notamment que chaque classe a évidemment un rôle précis à tenir au sein d'un groupe, doit compter avec sa propre « énergie » (permettant d'utiliser des compétences ou de lancer des sorts) en attendant de se spécialiser.

Le gardien

Sans surprise, avec son armure et son lourd bouclier, le Gardien de Bless assume le rôle de tank : il doit protéger ses alliés et accumule des points de courage à chaque fois qu'il intercepte des coups, lui permettant ensuite de déployer ses compétences de contre-attaques. Et dispose de deux spécialisations : la première en fait un combattant efficace capable d'utiliser son arme et son bouclier pour repousser l'adversaire (le bouclier devient une arme) ; la seconde le voit en vrai protecteur doté de taunts efficaces pour attirer l'adversaire et l'éloigner de ses alliés.



Le paladin

Personnage maniant à la fois les armes (masse et bouclier) et une magie divine (puisant dans des réserves de mana), le paladin est résolument la classe de soutien de Bless. En tant que Juge (sa première spécialisation), il est capable de déchainer les foudres divines sur ses adversaires ou de renforcer ses alliés. Comme Prêtre (sa seconde spécialisation), il prodigue soins et buffs à ses compagnons d'arme ou érige des boucliers magiques.



Le berserker

Le Berserker apparait comme une classe offensive, combattant au corps à corps, dont le gameplay repose sur les classiques du genre. Le Berserker de Bless dispose ainsi d'une jauge de rage (qui se charge) qu'il déchaine au coeur des affrontements face à des adversaires multiples (grâce à des compétences de zones). Un rôle qui justifie un gameplay sans ciblage, en faisant la seule classe du MMO à ce jour à adopter ce style de jeu. Là encore, la classe compte deux spécialisations : l'Exécuteur se veut très brutal, déployant une débauche de puissance face à l'adversaire quand le Destructeur s'exprime plus volontiers en contre-attaque, anticipant les coups adverses pour les parer et riposter.



Le ranger

Le Ranger, enfin, manie l'arc, dispose des pièges et se spécialise dans les attaques à distance. Ses compétences s'appuient sur son niveau d'attention : chaque attaque de base remplit sa jauge d'attention et lui permet alors de débloquer des compétences spéciales. Il se veut la classe la plus mobile et peut opter pour l'une de ses deux spécialisations : un rôle de Sniper où il est alors méthodique et calculateur, posant des pièges pour affaiblir l'adversaire et l'attaquer à très grande distance ; ou Eclaireur, menant des assauts à moyenne distance mais très rapide pour pilonner l'ennemi par surprise.



Tout ceci devrait pouvoir être testé plus concrètement durant les tests qui se tiendront donc dans quelques jours. On nous promet qu'il sera alors possible de se lancer à l'assaut des quêtes narratives (ayant trait à l'histoire du monde), aux séries de quêtes (permettant de mieux appréhender les spécificités d'une région précise au travers de différentes étapes) et autres quêtes de chasses (plus focalisées sur la traque de world bosses).
Pour mémoire, Bless est attendu d'abord en Corée du Sud, mais devrait ensuit faire l'objet d'adaptation dans le reste du monde.

 
 


Jeudi 30 janvier 2014
 
Bless interdit aux mineurs en Corée

Bless donnera le coup d'envoi de sa bêta le 6 février prochain. D'ici là, le MMORPG (plutôt sexy et réaliste) a été évalué par le bureau de classification des jeux en Corée et est interdit aux joueurs de moins de 18 ans.

Voici quelques jours, le studio coréen Neowiz Games annonçait l'ouverture des inscriptions aux premières phases de tests de Bless en prévision d'un lancement de la bêta le 6 février prochain -- de quoi, sans doute, mieux appréhender le MMORPG mêlant un gameplay scénarisé à une approche plus ouverte faite de conquêtes de forteresse et de luttes entre les deux grandes factions du jeu.

À l'approche de la bêta, comme tous les jeux lancés en Corée, le MMO a été soumis au bureau de classification des jeux, dont on sait qu'il est très strict et dont les décisions s'imposent aux éditeurs (au contraire de la classification européenne, par exemple, qui ne vise qu'à informer le consommateur). Et le conseil vient de rendre son verdict : Bless est interdit aux joueurs de moins de 18 ans -- comme l'avait été TERA, par exemple. Le rating board sud-coréen ne motive pas sa décision, mais on subodore que les personnages court(e)s vêtu(e)s ou la représentation de la violence dans un jeu qui se veut photo-réaliste ou presque ne sont pas totalement étrangers à cette décision.
Neowiz Game précise néanmoins que cette classification a été adoptée sur la base de la version bêta du jeu et qu'elle pourrait être amenée à évoluer d'ici à la sortie commerciale de Bless.

 
 


Jeudi 23 janvier 2014
 
Bless ouvre les inscriptions de sa bêta en images

Les premières phases de bêta-test de Bless sont attendues au cours du trimestre en Corée. Le studio Neowiz ouvre les inscriptions aux tests et illustre les premières classes jouables en bêta.

À l'occasion du G-Star, en novembre dernier, le studio sud-coréen Neowiz Games promettait d'accueillir les premiers testeurs de Bless au cours du premier trimestre 2014. Manifestement, pour l'instant, le planning est respecté et Neowiz ouvre les inscriptions au bêta-test de son prochain MMO en Corée du Sud.
Les joueurs (sud-coréens) curieux de découvrir plus concrètement le MMO mêlant un contenu theme park (s'appuyant manifestement sur un contenu très scénarisé à bas niveau) et des fonctionnalités plus sandbox à plus haut niveau (les sièges de forteresse et conquêtes de territoires constituent un pan important du gameplay) peuvent s'inscrire sur le site officiel à compter d'aujourd'hui et jusqu'au 5 février prochain. Et le développeur de préciser que la première phase de test ne devrait réunir que quelques centaines de testeurs qui seront contactés à partir du 6 février - on imagine que les serveurs de tests ouvriront dans la foulée.

Et pour aider les (futurs) testeurs à choisir la classe de personnages qu'ils incarneront durant les tests, le développeur esquisse les quatre archétypes jouables en bêta : la paladine, une classe de soutien capable de combattre mais aussi de soigner ses alliés ; le gardien, un guerrier défensif qui monte ne première ligne ; le berserker, très offensif et rapide au combat ; et enfin le ranger spécialisé dans les attaques à distance.

Bless ouvre les inscriptions de sa bêta en images
Gardien
Berserker
Ranger

À terme, des classes supplémentaires devraient être débloqués au cours de l'exploitation de Bless, incluant notamment des lanceurs de sorts (mage, sorcier ou diviner) ou encore des classes d'assassins.

 
 

free counters

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

Site & Theme created by Zazoou