teamspeak server Hosting by TeamSpeak3.com

2018






















2017























2016
































2015































2014





























2013

























2012


















2011











2010






































































































Lundi 26 novembre 2012
 
Des quêtes scénarisées aux affrontements PvP entre factions

Avec Bless, le studio Neowiz entend réconcilier MMO theme park (linéaire et scénarisé) et sandbox (plus axé sur l'interaction entre les joueurs). L'un devra conduire naturellement à l'autre.

Des quêtes scénarisées aux affrontements PvP entre factions
Bless

On le note actuellement, l'industrie du MMO asiatique est en pleine mutation. Quand l'Occident semble redécouvrir les vertus du MMO sandbox, l'Asie lorgne vers une plus grande accessibilité de ses titres et inventent le « sandpark » (des titres massivement multijoueurs hybrides mêlant des composantes de theme parks - linéaires et accessibles - et de sandbox - plus articulés autour de l'interaction des joueurs). ArcheAge a ouvert la voix, Bless semble lui emboiter le pas. C'est ce qu'on retient de la présentation du MMORPG lors du G-Star 2012 (et dont ZAM se fait l'écho), actuellement en développement chez Neowiz Games.
Bless entend en effet articuler son gameplay d'abord sur une trame très scénarisée (visant à orienter le joueur à bas niveau), pour ensuite le conduire, à haut niveau, vers des sièges de forteresses et affrontements PvP de grande envergure.

    Selon John Nam, directeur des opérations de Neowiz, « la principale intrigue repose sur l'histoire des 10 races et la trame des deux factions jouables, en plus d'un arc narratif supplémentaire et plus global abordant l'histoire du monde (plus axée sur la guerre et des scénarios brutaux). Ensuite, des mini-intrigues, plus courtes, plus modestes et plus fun, s'y ajoutent également. Mais ce que vous décidez de faire, les orientations que vous prenez influencent la façon dont vous êtes perçu par les PNJ et la façon qu'ils ont de vous répondre. Si vous choisissez d'explorer et de suivre les mini-intrigues, elles pourraient changer votre vision de ce qui est révélé dans le cadre de l'intrigue principale. À chaque fois que vous jouez, pour chacun des 10 différents peuples jouables, votre vision de la globalité du monde sera différente. »
    Il poursuit : « Si vous passez rapidement les scénarios, vous pourriez vous retrouver confronté à un boss et le tuer sans réfléchir, comme tous les autres. Mais si vous prenez le temps d'en apprendre plus sur son histoire, vous pourriez mieux saisir son comportement et arriver parfois à la conclusion qu'il pourrait être triste de le tuer dès lors que vous comprenez ses motivations. »

Bless
Bless

On sait que le contenu scénarisé est souvent apprécié le temps de le consommer, mais s'avère rarement durable et peine à fidéliser les joueurs. Selon John Nam, dans Bless, ce contenu scénarisé doit être une porte menant au end-game (plutôt axé « sandbox ») et aux affrontements opposant les deux factions.
Selon John Nam, Bless intègre ainsi des « Quêtes Royales » qui doivent conduire les joueurs à interagir entre eux et à coopérer (par exemple, en encourageant un joueur de haut niveau à venir en aide aux joueurs de bas niveau). « Les quêtes royales sont par ailleurs intimement liées aux affrontements Factions contre Factions, parce que nous souhaitons qu'elles soient totalement liées à l'histoire du monde et plus accueillantes, même pour les nouveaux joueurs » (utiliser le contenu narratif pour conduire au end-game et l'ouvrir à tous les joueurs, vétérans comme nouveau venu).
À haut niveau, le développeur promet en outre des raids réunissant « plus ou moins 40 joueurs », en plus de deux types d'affrontements PvP dont on ne sait pas encore grand-chose et tout juste esquissé par John Nam.

    « Il y aura deux types séparés de gameplay RvR. L'un est plus "casual" et n'est pas trop dévastateur quand vous perdez. Il se veut plus fun. L'autre est bien plus hardcore, avec plus de conséquences si vous perdez et il se déroulera sur des cartes spéciales. »

Et de préciser que le PvP influencera l'histoire globale du jeu (notamment dans le cadre de la conquête de territoire et des velléités de domination de l'une des factions sur l'autres) et que dans le cadre des affrontements d'envergure, les combats s'organiseront au sol, mais aussi dans les airs grâce aux raids de wyvernes pilonnant les troupes au sol, tels qu'on les voit dans la première bande-annonce du jeu. Les montures devraient par ailleurs être nombreuses et avoir toutes des spécificités propres (les chevaux sont rapides sur terre, les tortues dans l'eau, les chameaux ne sont pas très rapides mais s'épuisent plus lentement et le développeur évoque aussi des éléphants de combats).
On est évidemment curieux d'en apprendre un peu plus (sans doute au fil des mois). D'ici là, on note que le studio Neowiz a des ambitions mondiales pour Bless, qu'on attend donc tôt ou tard dans nos contrées.

 
 


Jeudi 9 novembre 2012
 
G-Star 2012 - Bless se dévoile en Occident

Si la dernière mouture de Bless est actuellement jouable en Corée, le MMORPG se dévoile aussi en Occident par l'intermédiaire de l'éditeur Neowiz Games North America. De quoi augurer une version localisée du MMO.

On l'a noté, cette semaine, toute l'industrie sud-coréenne du MMO s'est fixée rendez-vous à Busan à l'occasion du G-Star 2012, et Bless entend s'y faire remarquer. Les joueurs coréens peuvent tester le MMORPG de Neowiz Games et découvrir notamment la qualité de ses graphismes (c'est manifestement l'argument actuellement mis en avant par l'éditeur qui vante « les effets climatiques, de lumière ou la gestion des textures de vêtement et des effets intérieur / extérieur, le tout dans un univers massif et persistent, non segmenté » réalisé avec l'Unreal Engine 3 et promettant que tout ce qui est montré est directement issu de la version actuelle du jeu).
Et de rappeler, par voie de communiqué, la trame ou les ambitions de Bless :

    « Les joueurs rejoignent Bless au plus fort d'un conflit entre la monarchie conservatrice d'Hieron et la jeune nation individualiste d'Union, en pleine croissance. Les tensions entre les deux empires et leurs idéologies divergentes ont engendré une guerre longue de plusieurs décennies, ayant de lourdes répercutions sur la vie de tous les peuples du monde [cinq races jouables dans chaque faction]. En ces temps sombres, plein d'amertume et de sang, des héros, des poètes et des sages se sont néanmoins distingués, porteurs d'un certain espoir. Dans les cités, les bardes chantent ces temps troublés qualifiés, avec ironie, de « Jours Bénis » (The Blessed Days).
    Les deux factions en guerre cohabitent dans un vaste monde fantastique, comptant des douzaines de régions, à l'identité propre et au climat spécifique, toutes connectées ensemble d'un seul tenant (sans écran de chargement pour passer de l'une à l'autre - [le développeur a travaillé avec Epic Games Korea pour concevoir un outil spécifique, le Landscape Tool, permettant de générer des décors d'un seul tenant et de supprimer tous les murs invisibles qu'on croise souvent les MMORPG]). Les joueurs peuvent se lancer dans des sièges de forteresses massifs, servant de référant à l'effort de guerre pour les deux factions. Chaque victoire permet d'accéder à de nouvelles ressources et lignes de quêtes, permettant à chaque joueur de progresser un peu plus vers le statut de Champion du royaume. »

Mais au-delà du discours, on retiendra surtout que le communiqué est adressé à la presse occidentale, distribué en anglais et signé Neowiz Games North America. Faute, pour l'instant, de tester Bless dans les salons vidéo ludiques occidentaux, on note quoiqu'il en soit que le MMORPG affiche d'ores et déjà des ambitions hors des frontières asiatiques.

 
 


Mercredi 7 novembre 2012
 
G-Star 2012 - Bless dévoile sa cinématique et son gameplay

Bless profite du G-Star 2012 de Busan pour se dévoiler en attendant une bêta début 2013. Le MMOPRPG dévoile sa cinématique et le gameplay de quatre des ses huit classes jouables.

Cette année dans le cadre du G-Star 2012 de Busan, en Corée du Sud, Bless se classe incontestablement parmi les quelques MMO attisant au moins la curiosité. Et en prévision d'un bêta-test attendu début 2013 en Corée, le studio Neowiz Games entend présenter son MMORPG sous toutes les coutures. Récemment, une première bande-annonce de Bless dévoilait l'univers de jeu. Aujourd'hui, le MMO s'exhibe au travers d'une bande-annonce cinématique posant les bases de la trame du jeu.



Dans la foulée (et c'est sans doute plus significatif), Bless illustre également le gameplay des quatre classes de personnages jouables dans le cadre du G-Star (le guerrier maniant épée et bouclier, le paladin utilisant des armes contendantes, le berserker optant pour des armes d'hast, et le ranger utilisant l'arc - lors du lancement, quatre classes supplémentaires de lanceurs de sorts s'y ajouteront, l'assassin, le mage, le warlock et le mystique).






Pour mémoire, si l'on découvre ici essentiellement les premiers pas des personnages de Bless (illustrant notamment les mécanismes de scénarisé du jeu au travers de quêtes), on se souvient que le MMORPG de Neowiz Games revendique par ailleurs un gameplay essentiellement articulé autour des affrontements PvP des deux grandes factions jouables du jeu. On attend de découvrir les personnages de la seconde faction du MMO.

 
 


Mardi 6 novembre 2012
 
Bless illustre longuement son gameplay en vidéo

Voici quelques jours, le studio Neowiz Games présentait son MMORPG Bless à la presse sud-coréenne. La démo jouable alors présentée se dévoile au travers d'une longue vidéo de gameplay.

Voici quelques jours, le studio Neowiz Games organisait un « Media Day » afin de présenter la dernière mouture jouable de son MMORPG Bless à la presse coréenne. Depuis lors, on avait découvert plusieurs « screeners » de cette démo (l'univers de jeu, les premiers pas dans le jeu et une présentation des classes qui seront jouables dans la cadre du G-Star 2012). Mais aujourd'hui, le développeur livre une version vidéo en haute définition de ce que la presse coréenne a pu voir.
On découvre ainsi les premières minutes de jeu, devant illustrer l'approche narrative de Bless (non pas inviter le joueur « à lire un récit, mais à le vivre et en être l'un des acteurs »). En attendant de juger sur pièce, on se contentera d'un premier aperçu vidéo du gameplay.



Les premières phases de bêta-test sud-coréennes de Bless sont attendues au cours du premier semestre 2013.

 
 

 

 

free counters

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

Site & Theme created by Zazoou