teamspeak server Hosting by TeamSpeak3.com

2017























2016
































2015































2014





























2013

























2012


















2011











2010






































































































Jeudi 13 décembre 2012
 
Native Korean publisher announced

Black Desert has finally confirmed a publisher for its native Korean server. Developer Pearl Abyss, led by veterans of games such as C9, revealed that Daum Communications will be hosting the game, with more game content being revealed come next month.

Black Deserts Korean publisher

Daum Communications is 1 of Korea’s biggest internet services provider and has been hosting some games for a while, but they are relatively unknown. It wasn’t until recently when they announced the capture of the revived Lime Odyssey that the mass media took notice.

 
 


Samedi 10 novembre 2012
 
G-Star 2012 - Preparing to launch next year

Even though PearlAbyss, developer of the upcoming Black Desert, did not have an appearance in the consumer hall, the Korean media still managed to get treated to some eye candy back in the business hall.

Black Desert G*Star 2012 booth

A short interview was carried out by Inven Korea, and here is a quick summary for this awesome looking MMORPG from the folks who made Continent of the Ninth.

    1. Current game build runs minimally on GeForce 8600, Radeon HD 3000.

    2. Development is at 70% done for the projected Open Beta client, with Closed Beta to take place in the first half of 2013. August or September 2013 is currently scheduled for Open Beta.

Black Desert G*Star 2012 booth

    3. Black Desert, as PearlAbyss’ first game, has 52 staff, with 50 developers and 2 business staff.

    4. A new Asian-oriented class with a “samurai” concept is in development.

Black Desert G*Star 2012 booth

    5. World size is around the same as vanilla World of Warcraft’s, but will look bigger as Black Desert has a seamless world. Of course, there will be instanced dungeons as well.

    6. Jousting, or mounted combat, is less efficient in general hunting, as its main purpose is to be used during sieges. And yes, players may ride a giant elephant into sieges.

Black Desert G*Star 2012 booth
Black Desert G*Star 2012 booth

Other than these details, a small quest was shown to demonstrate how Black Desert intends to deal with rats in the game (which MMO doesn’t have small critters?). Instead of killing X of them, players will have to control the flute using the “A” and “D” keys and lead the rats to the… sea. Yeah, Pied Piper style.

Black Desert G*Star 2012 booth
Black Desert G*Star 2012 booth
Black Desert G*Star 2012 booth

 
 


Vendredi 9 novembre 2012
 
G-Star 2012 - Bref aperçu des dompteurs de Black Desert Online

Dans l'espace professionnel du G-Star 2012, le studio Pearl Abyss dévoile les dompteurs de Black Desert Online dont la fonction consiste... à capturer et dresser les bêtas sauvages.

Comme toute la fine fleur de l'industrie sud-coréenne du jeu en ligne, le studio Pearl Abyss est actuellement à Busan, dans le cadre du G-Star 2012 et y présente (uniquement aux professionnels) son MMORPG Black Desert Online. L'occasion pour le site ThisIsGame d'en apprendre un peu plus sur les dompteurs (tamer) du jeu.

Si, selon le développeur, leur fonction exacte n'est apparemment pas encore clairement arrêtée (une classe de personnage à part entière prenant le contrôle de créatures ou un métier d'artisanat dont on imagine qu'il aurait vocation à vendre des montures), le dompteur se fait néanmoins une spécialité de capturer et dresser des bêtes sauvages. Elles pourront manifestement alors être utilisées comme simple monture permettant de se déplacer plus rapidement mais aussi dans le cadre d'affrontements. En attendant quelques précisions sur les dompteurs, la profession semble déjà fonctionnelle in-game et ThisIsGame en propose quelques illustrations.

Dompteur

Merci à Jaeha pour avoir partagé cette info sur nos forums !

 
 


Mardi 9 octobre 2012
 
Le jour et la nuit dans Black Desert Online

Entre autres composantes de gameplay, Black Desert Online intègre des cycles diurnes et nocturnes influençant les comportements des monstres et PNJ du lieu. Il faudra en tenir compte dans sa façon de jouer.

Actuellement en développement chez le Sud-coréen PearlAbysss, le MMO « sandbox » Black Desert continue de dévoiler progressivement ses diverses fonctionnalités en attendant le coup d'envoi d'un bêta-test.
Aujourd'hui, le développeur revient sur les cycles jours / nuits en vigueur dans le MMO, expliquant que l'alternance des périodes diurnes et nocturnes ont un impact sur le comportement des habitants et la faune du désert sombre.

    « Le monde de Black Desert suit des cycles de jours et de nuits, selon le rythme régulier d'une journée dans le jeu correspondant à quatre heures dans la réalité. Une fois la nuit tombée, les monstres deviennent plus effrayants et la plupart des personnages non joueurs rentrent chez eux pour prendre un repos bien mérité. Plusieurs éléments de contenu sont directement liés à la nuit, ou parfois aux périodes diurnes. Il est dès lors important de vérifier l'heure attentivement pour accéder (ou non) à certaines fonctionnalités. »

On savait déjà que le monde de Black Desert comptait de nombreux secrets (des lieux oubliés à redécouvrir, des secrets révélés par les personnages du lieu sous certaines conditions). Manifestement, les conditions de luminosité influencent aussi les comportements et sans doute faudra-t-il l'intégrer dans sa façon de jouer.

 
 


Mardi 2 octobre 2012
 
Des mercenaires à recruter pour former des armées

Dans Black Desert, les joueurs pourront recruter plusieurs types de PNJ, parmi lesquels des mercenaires aux spécialités diverses, particulièrement utiles lors des sièges de forteresse, mais à condition d'obtenir leur fidélité.

On le sait, entre autres axes de gameplay, Black Desert Online revendique des affrontements de grande envergure et des assauts de forteresses, impliquant une forme de gestion stratégique (sur le modèle des jeux de stratégie en temps réel). La micro-gestion de ces combats repose notamment sur la possibilité pour les joueurs de recruter des mercenaires.

À en croire le studio de développement Pearl Abyss, les joueurs pourront recruter plusieurs types de PNJ (on sait notamment qu'un joueur artisans ou commerçant pourra recruter des PNJ vendeurs de sa boutique), parmi lesquels des mercenaires (des combattants, donc) ayant divers types de compétences martiales. Dans Black Desert Online, les joueurs en quêtes de renforts musclés pourront requérir les services de cinq types de combattants offensifs ou défensifs et occupant des fonctions diverses sur les champs de batailles : des bretteurs maniant deux lames, des archers, des lanciers, hallebardiers ou fantassins utilisant une lame et un bouclier.
Il faudra néanmoins mériter ce soutien militaire. Les joueurs pourront acheter leur service (contre de l'or), mais aussi en remplissant certaines missions pour profiter de leur reconnaissance, voire nouer des « liens d'amitiés » avec ces PNJ pour s'assurer de leur fidélité, même dans le cadre de bataille où ils risqueraient leur vie. Et Pearl Abyss de préciser que ces mercenaires se révéleront particulièrement utiles à l'occasion des sièges de forteresses (« nécessitant un grand nombre de troupes »), mais qu'ils pourront aussi être utilisé dans toutes les autres phases de jeu, notamment en PvE.

 
 


Mercredi 26 septembre 2012
 
Les déplacements dynamiques et acrobaties de Black Desert Online

On sait déjà que les combats de Black Desert Online se veulent dynamiques. Il en sera de même des déplacements, permettant aux personnages d'escalader les murs ou de bondir sur un balcon.

On l'a déjà noté, Black Desert Online revendique des combats dynamiques (sur le modèle des MMO d'action et plus particulièrement Continent of the Ninth - conçu par les fondateurs du studio PearlAbyss actuellement en charge de Black Desert). Sur les champs de batailles, les joueurs devront donc parer, esquiver ou encore contrattaquer en fonction des mouvements de l'ennemi.
Mais selon le développeur qui livre aujourd'hui de nouveaux détails sur le MMORPG, le dynamisme du gameplay ne se limite pas aux combats. Les mouvements aussi seront « dynamiques », s'inspirant d'un Assassin's Creed ou d'un Prince of Persia.

Selon PearlAbyss, les joueurs pourront « escalader les murs des bâtiments ou bondir pour s'agripper à une balustrade, façon Yamakasi ». Le développeur travaille encore sur les différentes options de déplacements mais promet la possibilité de grimper au sommet de tours ou d'atteindre les fenêtres les plus hautes d'une maison.
De quoi, sans doute, ouvrir quelques nouvelles perspectives, même si on ignore encore les conditions d'accès et d'améliorations à ce type de capacités ou simplement les conséquences de gameplay envisagées par le développeur (escalader les murailles d'une forteresse ennemie pour en ouvrir discrètement les portes pour le compte de ses alliés ? pénétrer dans la maison d'un joueur pour le voler ?).

 
 


Vendredi 21 septembre 2012
 
Les mécanismes de « housing » de Black Desert Online

Black Desert Online intègre des cités imposantes. Les joueurs pourront s'en approprier les maisons pour en faire des lieux de stockage, ou encore des échoppes, forges et autres boutiques tenues par des PNJ vendeurs.

Après avoir récemment confirmé le développement de Black Desert Online, les équipes communautaires du studio sud-coréen PearlAbyss continuent d'aborder ponctuellement (et souvent superficiellement) différents pans de gameplay du « MMORPG sandbox ». Elles reviennent aujourd'hui sur le housing, cette capacité pour les joueurs d'acquérir une maison pour leur usage personnel.

« Le système de housing s'intègre à plusieurs composantes de gamelay. Si vous installez des éléments de stockages, vous pourrez y entreposer des objets, voire y installer un commerce où vendre des objets pour peu que vous recrutiez un PNJ [comme vendeur]. Vous pouvez également y installer un lit afin de pouvoir vous reposer dans votre demeure. Ça signifie notamment que vous pouvez ouvrir votre maison à quiconque, et en faire une forge ou un magasin.
Vous n'avez pas besoin de construire les maisons, vous pouvez vous approprier toutes les maisons sont déjà présentes dans les villes ou en campagne. Bien sûr, vous devrez néanmoins avoir suffisamment d'argent pour vous les offrir et enchérir suffisamment face aux autres joueurs lors des ventes aux enchères immobilières pour emporter une maison. »

Si l'on suppose que les mécanismes (et portées) du housing peuvent encore évoluer, on comprend qu'à l'heure actuelle, les demeures des joueurs ont une vocation essentiellement commerciale, se révélant particulièrement utiles aux artisans souhaitant écouler leur production.

Merci à Jaeha pour avoir partagé cette info sur nos forums !

 
 


Jeudi 20 septembre 2012
 
Se faire des amis des PNJs

Dans Black Desert Online, les joueurs auront tout intérêt à nouer des relations fortes avec les PNJ pour obtenir quelques avantages. Il faudra néanmoins concilier avec les antagonismes des uns et des autres.

En maturation depuis 2010, Black Desert Online commence à livrer quelques détails sur son contenu et précise notamment son système de classes et races de personnages jouables dans les colonnes du blog Steparu. On note en vrac que le MMORPG devrait compter « plusieurs peuples comme des géants, des hobbits, des elfes, des nains et des humains ».

    « Nous les avons tous conçu pour qu'il s'intègre de façon cohérente dans le monde et aucune de ces races n'a de compétences ou de statistiques spéciales. Tous les personnages optent pour une classe, que ce soit une carrière de guerrier, de ranger, de sorcier ou de dresseur. Et nous travaillons encore sur d'autres classes à venir. Nous envisageons également des restrictions par genre [des classes réservées aux personnages masculins ou féminins], mais les détails ne sont pas encore arrêtés et le nom des classes pourraient également changer à l'avenir. »

Black Desert Online

Mais au-delà des personnages jouables, les PNJ (contrôlés par l'intelligence artificielle) tiendront aussi une place importante dans Black Desert Online. Selon l'équipe de développement, il conviendra de se faire apprécier des PNJ pour obtenir des faveurs de leur part.

« L'une des fonctionnalités originales que nous avons dans Black Desert est la possibilité de construire une relation personnelle avec les PNJ. Black Desert est un MMORPG particulièrement vaste, donc nombre de joueurs apprécieront d'explorer de nouvelles zones.
Une fois qu'un joueur aura noué une relation étroite avec un PNJ, ce dernier pourra lui vendre des objets spéciaux qui ne seront pas accessibles dans les boutiques traditionnelles. Si un joueur développe une relation très personnelle avec un PNJ, il pourra même lui offrir des objets spéciaux, lui proposer des quêtes inédites, lui ouvrir l'accès à des zones spéciales ou même l'assister dans son périple. Mais vous ne pouvez pas nouer de relations fortes avec tous les PNJ dans le jeu. Par exemple, certains PNJ ne s'apprécient pas entre eux et si vous vous rapprochez trop de l'un, votre relation avec l'autre en pâtira. »

Si Black Desert semble intégrer des mécanismes de réputation complexes (comme dans nombre d'autres MMO à ce jour), on comprend que chacun des choix du joueur aura des conséquences. Sans doute faudra-t-il donc se montrer vigilant, a fortiori quand on rappelle que l'univers du MMO de PaerlAbyss se compose de plusieurs régions autonomes ayant leurs propres spécificités et velléités d'indépendance


 
 


Mercredi 19 septembre 2012
 
Black Desert ébauche son gameplay PvP

Le studio PearlAbyss livre quelques détails sur les affrontements entre joueurs dans Black Desert Online : le jeu s'articulerait essentiellement autour de guerres de guildes dans un monde ouvert sans zone, ni chargement.

Longtemps resté très discret, Black Desert Online est récemment sorti de l'ombre et son développeur, le studio sud-coréen PearlAbyss, livre depuis régulièrement divers détails sur le gameplay du MMORPG « sandbox ». Aujourd'hui, dans les colonnes du blog Steparu, le fondateur de Pearl Abyss, Kim Daei, apporte entre autres quelques précisions sur les mécaniques d'affrontements entre joueurs du MMO.

En vrac, on retient d'abord que le jeu est conçu sur la base d'un moteur développé en interne afin de générer un monde ouvert d'un seul tenant, sans zone, ni chargement (avec des donjons ouverts, des invasions de bosses, etc.), et susceptible d'afficher simultanément un grand nombre de personnages à l'écran. De quoi imaginer des affrontements de grande envergure, donc, et se voulant à la fois réalistes et dynamiques (il faudra bloquer, parer, esquiver et les mouvements de troupes joueront manifestement un rôle clef sur les champs de batailles).
La trame du jeu oppose par ailleurs deux principales factions (la République de Chalpheon et le Royaume de Valence) qui se disputent le contrôle des Pierres Noires, une mystérieuse ressource magique du Désert Noir. Pour autant, selon Kim Daei, les affrontements entre joueurs s'articulent essentiellement autour de guerres de guildes.

« Le Player Killing [la capacités d'affronter d'autres joueurs] est possible mais nous discutons encore de la mesure où nous l'accepterons. Nous pensons qu'il serait cohérent qu'il ne soit pas contraignant au point de faire fuir les joueurs parce qu'ils sont trop souvent éliminés. Nous examinons aussi la possibilité d'autoriser le PK dans le cadre des guerres de guildes, donc les joueurs pourraient en éliminer d'autres dans le cadre du gameplay GvG. Mais il est encore tôt pour être catégorique.
Par ailleurs, il y a généralement une chance de perdre des objets quand un joueur meurt, mais si les objets sont liés au personnage, ils ne seront pas perdus. Nous estimons que la perte d'objets liés durement acquis serait trop frustrante, donc nous restons vigilants à ce sujet. »

On le comprend, de nombreux arbitrages restent encore en suspens mais le développeur espère néanmoins initier les premières phases de bêta-test en Corée au cours du premier semestre 2013.

 
 


Lundi 17 septembre 2012
 
Exploration et curiosité récompensées dans Black Desert Online

Le studio PearlAbyss entend manifestement encourager l'exploration du monde de Black Desert et la curiosité des joueurs : l'univers abritera moult recoins d'apparence anodine, mais renfermant trésors et boss à affronter.

Voici quelques jours, le studio sud-coréen PearlAbyss annonçait le développement de Black Desert Online, un MMO « sandbox » dont l'univers est confié aux bons soins des joueurs. Depuis l'annonce, le développeur dévoile quelques images inédites de son jeu et livre ponctuellement divers détails, plus ou moins anecdotiques, sur le gameplay du MMO. On apprenait ainsi récemment par exemple que les déplacements montés (notamment à dos de cheval) seraient soumis à des effets d'inertie (il faudra quelques pas à la monture pour s'arrêter, elle dérapera dans les virages, etc.).
On note surtout aujourd'hui que l'exploration de l'univers de jeu et la curiosité des joueurs seront récompensées dans Black Desert Online.

Exploration et curiosité récompensées dans Black Desert Online

Le développeur précise en effet que les joueurs férus d'exploration trouveront régulièrement sur leur chemin des entrées de cavernes similaires à celle de la capture ci-dessus (ici aux abords d'un champ de la contrée de Balenos), plus ou moins dissimulées et obligeant souvent le joueur à des recherches minutieuses.
Le plus souvent, ces accès ne mèneront qu'à des grottes anodines, mais « plusieurs d'entre elles conduiront à d'anciennes cavernes et bien sûr, elles pourraient abriter de nombreux trésors protégés par d'incroyables bosses ». De quoi encourager les joueurs (trop) curieux à se montrer vigilants lors de leur exploration du grand désert.

Merci à Jaeha pour avoir partagé cette info sur nos forums.

 
 


Vendredi 7 septembre 2012
 
Le MMORPG « sandbox » Black Desert Online s'exhibe en images et vidéo

Discret depuis 2010, Black Desert Online sort de l'ombre et dévoile son gameplay : un vaste monde ouvert confié (économiquement) aux joueurs, des combats dynamiques et des sièges de citadelles d'envergure.

En septembre 2010, Dae-Il Kim (vétéran de l'industrie sud-coréenne du MMO à qui l'on doit notamment Reign of Revolution ou Continent of the Ninth) annonçait la création de son propre studio, Pearl Abyss, avec l'ambition de concevoir un moteur de jeu permettant à la fois de porter des combats dynamiques (à l'image de ceux de C9) et des affrontements de très grande envergure opposant moult personnages à l'écran.
Aujourd'hui, son ambition devient un peu plus concrète alors que son premier MMORPG, Black Desert Online, sort de l'ombre (le jeu était initialement annoncé dès 2010 en vue d'une sortie en 2011, il ne se rappelle à notre bon souvenir qu'aujourd'hui dans les colonnes de ThisIsGame).



Première bande-annonce du MMORPG sandbox "Black Desert Online"

Black Desert plonge le joueur dans un univers librement inspiré du bassin méditerranéen de la Renaissance. Si la trame du jeu reste relativement sibylline à cette heure (opposant une République corrompue, semblable à celle de l'Italie de la Renaissance, à une faction rebelle), le jeu revendique surtout un gameplay riche.

Black Desert Online
Black Desert Online

Le système de combats se veut dynamique (à base d'esquives et de parades, d'assaut à bloquer et de renversements) sur le modèle des MMO d'action. Il mise tout autant sur les batailles d'envergure et les sièges de forteresses : selon le développeur, les joueurs devront contrôler de l'artillerie pour faire tomber les portes et défenses des citadelles avant de donner l'assaut. Et de préciser que « la stratégie et l'effet de surprise pourront être déterminant pour transformer un échec en victoire » (les joueurs pourront ainsi se retrouver en amont des batailles pour définir leurs stratégies et déploiements de troupes, carte à l'appui).
Par ailleurs, qui dit « MMO sandbox » dit « gestion commerciale ». Les cités de Black Desert Online (ponctuant le monde ouvert du jeu) compteront de nombreux commerces, ateliers de productions et autres fermes. Les ressources sont confiées aux joueurs, tout comme les échanges économiques répondant aux lois de l'offre et de la demande. Chaque contrée pourra par ailleurs avoir ses spécialités et ainsi exporter ses produits locaux (à bon prix) vers les régions voisines.

On est évidemment curieux de tester ces mécaniques, d'ici le second semestre 2013 d'après le studio Pearl Abyss, d'abord en Corée du Sud et rapidement ensuite au Japon. Le développeur indique par ailleurs d'ores et déjà espérer exporter Black Desert Online aussi en Occident, « en fonction du succès du jeu ».





 
 

free counters

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

Site & Theme created by Zazoou