teamspeak server Hosting by TeamSpeak3.com

2018






















2017























2016
































2015































2014





























2013

























2012


















2011











2010






































































































Vendredi 24 janvier 2014  
 
Prologue - Dieux et héros, II

De longs siècles avant l’Exode, douze compagnons entreprirent un périple au terme duquel apparut un monde que nous appelons « nôtre »… aux dépens du leur. Le récit de ce périple est raconté dans Dieux et héros, un ouvrage dont l’auteur serait un certain Lucius Quinto, barde qui fit l’erreur de se joindre à l’expédition.

21e jour; 7e lune

Nous avons enfin quitté les montagnes et leurs vents glaciaux. Quittée aussi, la surface desséchée et craquelée du bassin d’Hiram, qui brûlait avec l’intensité et la cruauté d’un bûcher funéraire. Des jours durant, nous avons piétiné ce bassin, nous demandant sans cesse si nous n’avions échappé aux monts gelés que pour mourir asphyxiés par la chaleur.

Peu à peu, les dunes ont cédé la place à la terre, puis à des forêts sauvages, remplie d’une végétation folle. Nous y avons vu des plantes étranges – étaient-elles animées ? – qui semblaient marquer notre passage. Certaines d’entre elles s’en sont prises à nos armes, à nos membres, nous arrachant sang et chair jusqu’à ce que l’étrangelet – oui, l’étrangelet ! – découvre un moyen d’étancher leur soif.

Enfin, l’air autour de nous s’est épaissi et empreint de magie. À sa source, nous avons découvert la gueule béante d’un vaste cratère… le berceau du monde. Nous y avons lancé une torche, que les ténèbres ont vite engloutie, et depuis les profondeurs de l’abîme, le hurlement d’un brouillard étrange résonnait.

Loin d’être atterrés, nous étions ravis. Nous avions étudié la légende, et nous savions exactement où trouver les marches anciennes, maintenant en ruines, longeant les parois du cratère. Le cœur vaillant, nous avons entamé notre descente.

Sans fin, les jours se sont succédé. Les parois du cratère sont devenues de plus en plus périlleuses, criblées de racines noueuses. À force de taillades et de flammes bien placées, nous avons pourtant forgé notre chemin en avant et en aval.

Les racines ont progressivement laissé lieu à une surface obscure et résineuse, qui luisait comme si quelque chose brûlait en son for. Puis les marches se sont aplanies, nous marchions à même le sol… C’est alors que nous avons été accueillis par nos prédécesseurs, du moins ce qu’il en restait.

Je refuserais presque de conter leur sort, tant il est horrible ; un amoncellement d’os brisés et de souillures. Tandis que nous cherchions à remonter à la source de ces horreurs, ceux d’entre nous qui avaient plus à perdre qu’à gagner ont tenté – en vain – de nous convaincre de rebrousser chemin.

À présent, nous poursuivons notre chemin par groupe de deux, enlisés jusqu’à la taille dans un bourbier d’os humains – chaque tandem faisant craquer de son rythme unique les côtes et crânes qui nous entourent.

Orchidna, plus légère que moi, me précède de son pas traînant à travers les os, tenant sa torche au-dessus d’elle pour que je la suive. Elle me rappelle, bien trop souvent, que le berceau du monde pourrait être notre propre tombeau.

 
 


Mercredi 15 janvier 2014  
 
ArcheAge jouable en alpha-test interne en Occident

Disponible en Asie et en Russie, ArcheAge se prépare finalement à conquérir l'Occident. Selon Scott Hartsman, l'essentiel du MMORPG est traduit en anglais et déjà jouable en alpha interne chez Trion Worlds.

Après une année 2013 parfois chaotique (marquée notamment par un changement de modèle économique et une exploitation en free-to-play), ArcheAge cherche un second souffle en Corée (avec le lancement de sa version « 1.0 » marquant un « nouveau départ »), se lance en Russie et en bêta sur le territoire chinois.
En Occident, on s'impatiente en attendant toujours la version anglophone du MMORPG du studio XL Games, mais aujourd'hui, Scott Hartsman (CEO de Trion Worlds qui doit exploiter ArcheAge en Occident) précise dans les colonnes de MMORPG.com qu'un alpha-test occidental restreint a débuté voici quelques semaines et que les proches de l'équipe de développement y jouent déjà en anglais (Scott Hartsman affirme avoir passé 75% de ses congés de fin d'année à jouer).

« L'interface est à peu près lisible à 80% [la carte mondiale du jeu est encore en coréen par exemple] et la plupart du texte a fait l'objet d'au moins une première relecture de traduction (avec simplement encore un peu de coréen ici ou là). Avec toute traduction, la première mouture est toujours un peu "brute" et maintenant nous nous focalisons sur les relectures pour affiner le tout. »

De quoi imaginer une alpha, voire une bêta, accessible au plus grand nombre prochainement ? Sans doute, pour autant, Scott Hartsman se refuse à communiquer une date précise dans la mesure où les équipes de Trion doivent encore évaluer concrètement ce qu'il reste à faire avant de pouoir accueillir les joueurs.
Quoiqu'il en soit, selon le CEO, le jeu mérite une certaine attention pour au moins la diversité d'activités proposées par le MMO (pour devenir marchand, navigateur ou pirate, mercenaire, explorateur, ou encore fermier, etc.) et le souci du détail et l'apparence graphique de l'univers de jeu.
On sera sans doute curieux de se forger sa propre opinion, en principe dans le courant de l'année d'abord en bêta, puis en version commerciale (manifestement exploité en free-to-play, comme en Corée et en Russie - manifestement en s'inspirant du modèle économique de Rift).

 
 


Mardi 7 janvier 2014  
 
La version 1.0 d'ArcheAge arrive en Corée

Toujours attendu dans nos contrées, ArcheAge se met à jour en Corée avec sa version 1.0 relevant le niveau maximum des personnages.

Les développeurs de XL Games combattent toujours pour proposer de nouveaux contenus sur ArcheAge. La prochaine mise à jour est présentée comme majeure, pour des propositions variées en PvE et PvP. Il s'agit de répondre aux attentes (voire des critiques) pour un MMORPG qui a vécu une année 2013 en demi-teinte. Nommée 1.0, cette version fait donc figure de version finalisée d'ArcheAge, avant de voir XL Games se lancer dans de nouvelles propositions.

Au programme de cette version 1.0, le niveau maximum des personnages passe de 50 à 55, avec son lot d'équilibrages, de nouvelles statistiques et compétences pour apporter un plus de diversité. Même si cela manque clairement d'envergure, les joueurs seront invités à se défier dans une nouvelle arène en 1 contre 1. Le premier joueur abattant deux fois son adversaire ou détruisant le cristal de son opposant triomphera. Certains objets n'y ont pas leur place pour maintenir un certain équilibre.

Un donjon ouvre ses portes, plus précisément la Bibliothèque Oxnard. Les joueurs seront amenés à explorer quatre niveaux pour découvrir les secrets de ces lieux et triompher de nouveaux monstres. Néanmoins, le secret le mieux gardé reste la date de la sortie d'ArcheAge en Occident.






 
 

 

 


Source

free counters

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

Site & Theme created by Zazoou