teamspeak server Hosting by TeamSpeak3.com

2018






















2017























2016
































2015































2014





























2013

























2012


















2011











2010






































































































Jeudi 28 avril 2011  
 
ArcheAge prépare sa troisième phase de bêta-test

Initialement prévue en avril, la troisième phase de bêta-test d'ArcheAge accueillera les joueurs coréens du 24 au 30 mai prochain. En attendant, cette « CBT3 » se dévoile en vidéo.

Initialement annoncée « courant avril », la troisième phase de bêta-test d'ArcheAge en Corée du Sud se déroulera finalement du 24 au 30 mai prochain. C'est ce que vient d'annoncer le studio XL Games, qui initie aujourd'hui le recrutement de quelque 5000 nouveaux bêta-testeurs (les inscriptions sont ouvertes à compter d'aujourd'hui et jusqu'au 18 mai prochain).
Et si les tests sont pour l'instant réservés aux ressortissants coréens, les Occidentaux se consoleront peut-être avec le teaser vidéo de cette « CBT3 », devant illustrer les pans du MMORPG soumis à la sagacité (et la critique) des testeurs.



Selon YongGon Kim, directeur du marketing chez XL Games, cette nouvelle session de tests a notamment vocation à recueillir l'avis des joueurs sur « les mécanismes d'affrontements (que ce soit sur terre ou sur mer), l'efficacité de l'interface, la maniabilité du jeu, les premières quêtes, la mise à jour graphique et l'optimisation du code ».
Pour mémoire, ArcheAge se veut l'un des prochains MMORPG coréens les plus ambitieux (signé par Jake Song, le papa du premier Lineage), plongeant le joueur dans un univers fantastique évoluant au gré des actions des joueurs (qui peuvent fonder leur cité ou construire leur navire, devront les défendre des assauts des autres factions de joueurs ou explorer un univers ouvert et immense). À découvrir (en Corée), d'ici fin mai en bêta-test, donc.

 
 


Lundi 18 avril 2011  
 
Conquêtes, guerres de factions, artisanat...

ArcheAge s'articule autour d'un univers ouvert confié aux joueurs. Jake Song revient notamment les interactions entre les factions et continents en guerre de son MMORPG.

On le sait, l'une des principales originalités d'ArcheAge repose sur son univers ouvert et son gameplay reposant largement sur les interactions entre les joueurs. Dans un entretien accordé au site OutPostGamez, l'équipe de développement du MMORPG revient notamment sur les mécanismes régissant les affrontements entre les groupements de joueurs (factions ou groupes).

    Pouvez vous nous en dire plus sur les conquêtes de continents par les joueurs ? Quel est le degré de liberté laissé aux joueurs en matière de création de villes, châteaux et autres fermes ?

      Les joueurs peuvent acquérir des territoires, les proposer aux autres joueurs afin qu'ils y installent leur maison et y collecter un impôt en retour. Ces territoires se trouveront dans certaines zones intégrant des ressources uniques et le responsable de ce territoire disposera d'un certain contrôle sur ces ressources. Des fonctionnalités supplémentaires, comme la possibilité de recruter des vendeurs PNJ, pourront contribuer à des créer une atmosphère de cité vivante.
      Les guildes ou groupes peuvent tenter de s'approprier une région via les sièges de châteaux. Si une telle prise de contrôle survient, les résidents qui vivaient là avant la guerre pourront rester sur place, mais subir une hausse des impôts si le nouveau seigneur local le décide.

    Vous avez mentionné deux continents qui seraient en guerre. Faut-il comprendre que les races sont séparées en deux factions s'affrontant l'une contre l'autre ? De même, il est fait mention d'un continent destiné aux conquêtes des joueurs. Comment s'y inscrivent les affrontements des factions des continents ?

      Quand un serveur est ouvert pour la première fois, l'Alliance Nuian (dirigée par les Nuians, une race d'humains du continent de l'Ouest) et l'Alliance Hariharan (dirigée par les Hariharans, une race humaine du continent Est) entretiennent des relations hostiles. Sur le continent ennemi, les joueurs ne peuvent pas être protégés. Cependant, nous le concevrons de telle manière que certaines races de l'alliance Nuian peuvent se séparer et entretenir des relations amicales ou neutres avec l'alliance Hariharan, en fonction des actions des joueurs. Le PvP entre les joueurs d'une même alliance est autorisé dans certaines zones ou certaines situations, même s'il peut constituer un crime et entraîner des conséquences.

Et si le jeu se veut d'abord un « sandbox » (un monde ouvert dont les joueurs sont le principal moteur d'activités), ArcheAge intègre aussi des « mécanismes de quêtes, une histoire à découvrir progressivement ou des donjons instanciés à explorer en groupe ». Même approche en matière d'artisanat où les artisans contrôlent partiellement l'économie du jeu tout en laissant aux joueurs la possibilité de s'en affranchir.

    Qu'en est-il de l'artisanat ? Les objets d'artisans rivalisent-ils avec ceux obtenus en tuant des monstres ?

      En principe, nous espérons que les objets d'artisans seront la base de l'économie ou des combats in-game. Mais si les objets du jeu ne sont accessibles qu'au travers de l'artisanat, le mécanisme pourrait handicaper la progression des joueurs jouant en solo. Dès lors, les objets nécessaires pour progresser peuvent être obtenus via des quêtes ou en affrontant des monstres. Mais les objets fabriqués pourront être continuellement améliorés et enchantés, à l'inverse des objets de quêtes / monstres.
      Bien sûr, les supers objets seront disponibles uniquement sur les bosses ayant un gros niveau de difficulté.

L'intégralité de l'entretien, abordant aussi par exemple les modes de transports (nombreux et accessibles pour se déplacer dans un univers particulièrement vaste), est disponible à cette adresse, en attendant le lancement du jeu toujours « d'ici la fin de l'année » en Corée, « sous réserve que l'équipe de développement n'ait pas besoin de plus de temps pour peaufiner le jeu ».

 
 


Vendredi 15 avril 2011  
 
ArcheAge s'annonce en Chine en vidéo

Dans le cadre de sa grande conférence de presse annuelle, l'éditeur chinois Tencent présente ArcheAge en vidéo et inaugure le « MMORPG de troisième génération ».

On le sait, le géant Tencent a acquis les droits d'exploitation chinois d'ArcheAge, le prochain MMORPG de Jake Song. Le studio chinois organisait ce matin sa conférence de presse annuelle et présentait aux médias locaux les grandes lignes de ses projets vidéo ludiques pour les quelques mois à venir. ArcheAge était notamment présenté en vidéo (affichant une très basse résolution, comme la plupart des vidéos diffusées par la presse chinoise, mais dévoilant quelques nouveaux pans du jeu).



Outre les extraits du jeu vantant ses qualités graphiques (le jeu repose sur le Cry Engine 3), la vidéo est l'occasion pour Jake Song, de présenter son jeu comme un « MMORPG de troisième génération ». Selon le développeur, la première génération de MMO débute avec Lineage en Asie (dont il est l'un des concepteurs) ou Ultima Online en Occident offrant de grandes libertés aux joueurs mais un encadrement parfois défaillant engendrant des phénomènes de griefing. La deuxième génération marque une mise à jour tant graphique que de contenu, encadre strictement le gameplay, mais au risque d'imposer un carcan aux joueurs. La troisième génération, celle d'ArcheAge donc, entend reprendre le meilleur de ses prédécesseurs : un univers ouvert dans lequel le joueur est libre, où il crée lui-même son environnement de jeu et est le moteur des interactions de la communauté, le tout encadré par le gameplay.
En attendant de pouvoir juger sur pièce, on ignore encore quand le jeu sera officiellement disponible (en Chine ou ailleurs).

ArcheAge s'annonce en Chine en vidéo
ArcheAge
ArcheAge
ArcheAge

 
 

 

 


Source

free counters

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

bandedehoufs

Site & Theme created by Zazoou